Faits divers

Dordogne : Un apiculteur décède piqué par un essaim d’abeilles

L’apiculteur décédé voulait rendre service à des habitants de Trémolat, en Dordogne, en retirant un essaim d’abeilles installé chez eux.

Amies séculaires de l’homme et ouvrières essentielles de la flore, les abeilles sont aussi armées pour se défendre.

En effet, selon France-Bleu Périgord, un apiculteur amateur est mort, vendredi 12 mai, après avoir tenté de récupérer un essaim d’abeilles.

L’homme âgé de 58 ans souhaitait rendre service à des habitants de Trémolat, en Dordogne, qui avaient ces insectes installés chez eux.

Malheureusement, l’opération pratiquée par l’apiculteur a pris un tour dramatique.

Effectivement, à peine arrivé devant l’essaim, les abeilles ont attaqué l’apiculteur amateur qui se trouvait sur une échelle. Elles sont notamment passées sous son masque et l’ont piqué au visage.

L’homme est décédé très rapidement, foudroyé malgré les tentatives du SAMU et des pompiers du Bugue pour le sauver.

Une cueillette à risque

Pourtant, le printemps est une période où les abeilles essaiment. Cette saison est donc aussi un moment propice où l’apiculteur peut récupérer de nouveaux essaims.

En effet, l’essaim n’est qu’un regroupement d’abeilles n’ayant pas encore bâti le pain de cire contenant miel, pollen et ponte.

Cependant, cet exercice n’est pas sans risque.

Et si les conséquences se limitent souvent à quelques piqûres sans gravité, des personnes fragiles ou subissant un trop grand nombre de piqûres peuvent être gravement blessées voire décéder.

Ce fut hélas le cas à Trémolat où l’apiculteur amateur a perdu tragiquement la vie.

 

Publié le mardi 16 mai 2017 à 8:44, modifications mardi 16 mai 2017 à 8:44

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !