Faits divers

Famille disparue à Orvault : Le beau-frère a avoué le quadruple meurtre

famille troadec Orvault

Placé en garde à vue dimanche 5 mars, l’ex-mari de la sœur de Pascal Troadec a avoué le quadruple meurtre de la famille.

Un différend familial, autour d’une histoire d’héritage ?

Nouveau rebondissement dans l’enquête sur l’affaire de la disparition de la famille Troadec, survenue à Orvault, en Loire-Atlantique, le 16 février dernier. En effet, la sœur et le beau-frère du père ont été interpellés et placés en garde à vue, dimanche 5 mars 2017, à Brest.

Ces derniers avaient déjà été entendus au tout début de l’enquête, au cours de la semaine du 28 février. Les deux individus avaient été entendus pendant plus de vingt heures. Si l’ex-mari de la sœur de Pascal Troadec a d’abord affirmé ne pas avoir vu les membres de la famille depuis longtemps, il a finalement avoué aux enquêteurs le quadruple meurtre, selon les informations rapportées notamment par RTL.

Selon plusieurs médias, le mobile du  meurtre serait une “histoire d’héritage“. Il s’agirait de lingots d’or. Selon Le Parisien, le beau-frère de Pascal Troadec avait déclaré qu’il y avait des tensions et des jalousies. Il avait aussi expliqué ne pas avoir revu la famille depuis longtemps.

Un jeu de pistes morbide

Mercredi 1er mars 2017, une joggeuse a découvert dans un bois à Dirinon, près de Brest, le pantalon et la carte vitale de la fille Troadec, Charlotte. Le sang du frère ainsi que celui du père et de la mère ont été retrouvés au domicile des Troadec à Orvault, au nord de Nantes. Toutefois, celui de la fille n’a jusque-là pas été identifié.

La voiture appartenant à Sébastien Troadec, une Peugeot 308 gris clair, a, quant à elle, été retrouvée jeudi 2 mars à Saint-Nazaire, à 60 km du domicile familial d’Orvault. Deux livres de jeunesse ayant appartenu à Pascal Troadec, dont un quand il était en classe de quatrième, ont également été découverts à 500m de là.

Selon le procureur, la dispersion des objets retrouvés peut laisser penser à “un jeu de pistes morbide“, lors d’une conférence de presse vendredi.

Publié le lundi 6 mars 2017 à 8:39, modifications lundi 6 mars 2017 à 9:50

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !