Faits divers

Déclarée morte par le médecin, elle « ressuscite» à l’arrivée de la police

Une femme de 49 ans a été déclarée morte à Paris avant d’être finalement réanimée par deux policiers venus constatés les causes du décès.

Le 20 avril dernier, une Parisienne de 49 ans était déclarée morte par un médecin du Samu de l’hôpital Salpêtrière. Sa fille l’avait découverte inanimée dans son logement du 13ème arrondissement de la capitale. Elle souffrait d’anorexie sévère depuis l’âge de 20 ans.

A l’arrivée des secours, la victime ne respirait plus selon les informations de France Bleu Paris. Un certificat de décès est signé avec « un obstacle médico-légal », signifiant qu’il peut y avoir une cause suspecte au décès.

Un miracle

Naturellement, la police se rend sur place quelques minutes plus tard pour mener l’enquête et faire les constatations d’usage. Mais, stupeur ! Lorsque l’officier de police judiciaire et le gardien de la paix soulèvent le drap sous lequel est étendue la défunte, ils constatent qu’elle respire encore. Des mouvements au niveau du ventre ne laissent aucun doute. L’un d’eux prend son pouls et se rend bien vite compte qu’elle n’est pas morte.

Aussitôt, les deux policiers se mettent à faire un massage cardiaque à la miraculée. Ils parviennent finalement à faire repartir son cœur à un rythme normal.

Aujourd’hui, la quadragénaire est toujours en réanimation à l’hôpital Necker et doit sa vie à la bonne réaction de ces fonctionnaires de police. Ils vont d’ailleurs être décorés de la médaille du courage et du dévouement.

Publié le jeudi 27 avril 2017 à 15:28, modifications jeudi 27 avril 2017 à 14:43

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !