Faits divers

Déclaré mort, un Indien se réveille alors que l’autopsie allait commencer

Tout le monde pensait qu’il était mort et l’homme venait de passer la nuit à la morgue.

Il s’en est fallu de très peu à deux reprises pour cet Indien. Déclaré mort après un accident de la circulation, il s’est finalement réveillé à quelques instants du début de l’autopsie. Un petit miracle.

Son pouls détecté au dernier moment

Himanshu Bharadwaj a été victime d’un très grave accident de la route samedi soir à Chhindwara en Inde. Envoyé à un hôpital local dans un premier temps, il est finalement dirigé vers une clinique privée pour tenter de le sauver. C’est là que les médecins, le déclarent finalement mort cérébralement. Ramené au premier établissement, il y passe la nuit afin qu’une autopsie soit réalisée le lundi matin.

Mais,  le médecin qui doit s’en occuper a eu une surprise. Le corps… avait un pouls ! Interrogé par nos confrères de News 18, le Dr Gedam explique :

Il n’avait pas de respiration ni de pouls à son arrivée. Mais, ses organes respiratoires ont commencé à répondre de nouveau ce matin. Parfois, chez les patients en état de mort de cérébrale ces arrêts ne sont que temporaires ce qui semble être le cas ici.

Une large foule se serait rassemblée devant l’hôpital pour protester contre ce que les gens désignent comme une “négligence”. Pour la famille d’Humanshu en revanche, il s’agit surtout d’un vrai miracle. L’homme est encore à l’hôpital en soins.

Publié le mardi 6 mars 2018 à 18:16, modifications jeudi 8 mars 2018 à 16:57

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !