Faits divers

Ils croient boire de l’eau et tombent dans le coma !

Le verre contenait une importante quantité de GHB.

Deux jeunes fêtards à Paris découvrent en fin de soirée une bouteille d’eau au Petit-Bain, un bar flottant de Paris. Assoiffés, ils la vident sans penser. Elle contenait une grande dose de GHB.

La drogue du violeur

C’est ce que l’on peut qualifier de très mauvaise surprise. La scène se déroule samedi dernier au “Petit-Bain”, un établissement flottant du Port de la Gare, quai d’Austerlitz, dans le XIIIe arrondissement à Paris. Il est 5h du matin, la soirée se termine et deux jeunes qui sont quelque peu éméchés, sont aussi assoiffés. Sur une table, ils découvrent une bouteille d’eau et décident de la boire.

Mais, il ne s’agissait pas d’eau minérale comme ils le pensaient. A l’intérieur, du GBL, un solvant industriel utilisé pour faire le GHB, la drogue du violeur. Le premier fêtard tombe au sol dans le bar. Le second, quelques minutes plus tard, sur les quais. Heureusement, ils ont pu être pris en charge rapidement par les secours et emmenés à la Pitié Salpêtriere selon Le Parisien. L’un des deux est toujours dans le coma. La brigade des stupéfiants enquête désormais.

Publié le jeudi 15 mars 2018 à 19:22, modifications jeudi 15 mars 2018 à 16:52

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct