Crimée : une panne d’ascenseur entraîne la mort d’un bébé de six mois et de sa mère

Une panne d’ascenseur a entraîné la mort d'un bébé de six mois et de sa mère. Tous les deux sont morts écrasés dans un immeuble de la Crimée.

La poussette se coince

Natalia Simonova, 38 ans, et son bébé âgé de six mois sont morts écrasés par un ascenseur dans un immeuble de Simferopol, capitale de la Crimée.

La trentenaire et son enfant venait de prendre l’ascenseur lorsque ce dernier est tombé en panne. Ils sont restés coincés entre le 3ème et 4ème étage de l’immeuble.

La mère de famille s’est alors mise à crier à l’aide. Cependant, lasse de n’obtenir aucune réponse, elle a essayé de forcer la porte de l’ascenseur et de pousser le landau de son fils Vladimir à travers la brèche.

Néanmoins, la poussette s’est coincée entre la cabine et la porte. Puis, l’ascenseur a commencé à se déplacer vers le bas, écrasant ainsi le nourrisson.

Les câbles cèdent

Paniquée, Natalia a immédiatement appelé son mari, Oleg. Il est descendu par les escaliers pour tenter de secourir sa femme. Avec l’aide des voisins, ils ont alors forcé les portes de l’ascenseur pour dégager la poussette.

Mais, au moment de secourir sa femme, les câbles de l’ascenseur ont lâché. Impuissant, il a assisté à la mort de son épouse. Natalia et son fils ont été enterrés dans le même cercueil lors d’un service funéraire à Simferopol en Crimée.

Les voisins s’étaient souvent plaints du mauvais fonctionnement de l’ascenseur. Ce dernier tombait régulièrement en panne. Toutefois, les gestionnaires de l’immeuble n’avaient jamais pris le soin de le réparer.

Selon le Daily Mail, une enquête criminelle a été ouverte. Les responsables de l’immeuble risquent une peine pouvant aller jusqu’à 10 ans de prison.

Modifié : 8 mars 2018 16 h 15 min

Ce site utilise des cookies.