Faits divers

Un couple touchait la retraite d’un mort depuis dix ans

Un couple a été confondu à Orléans à l’occasion de leur divorce pour escroquerie. En effet, depuis dix ans, ils percevaient de l’argent d’une retraite qui n’était pas la leur. Explications sur cette entreprise très bien ficelée.

Difficile pour certains de passer à côté d’un petit pactole lorsqu’il se présente. Un couple originaire d’Orléans n’a pas su résister à l’appât du gain. C’est ainsi qu’ils ont escroqué l’Etat pendant plus de dix ans. En effet, ils touchaient de l’argent qui ne leur était pas destiné. Comment ont-ils bien pu faire ? Et bien, ce couple marié depuis des années n’a pas déclaré la mort du père de l’époux. Ainsi donc, ils ont pu toucher tranquillement la retraite du pauvre défunt pendant près de dix ans… C’est dire s’ils ont réussi à se faire un petit matelas confortable. Evidemment, la supercherie a été percée à jour et d’une manière bien inattendue.

Et oui, c’est lorsque ces deux personnes de 50 ans ont décidé de divorcer que le pot-aux-roses a été découvert. Ils percevaient 600 euros par mois selon nos confrères de France Bleu Orléans. Le bénéfice du doute a tout de même été exercé mais toujours selon nos confrères cette histoire ne relève pas d’une phobie administrative.

Visiblement, il ne s’agit pas d’une négligence. La cachotterie dure depuis 2004.

Mais alors comment le divorce a pu mettre en lumière cette arnaque ? Et bien tout simplement parce que l’épouse en colère a balancé son mari à la police au moment de leur séparation. Logiquement, ils ont tous les deux été placés en garde à vue mais ne donnaient pas la même version aux policiers. Evidemment, les deux parties se rejetaient mutuellement la faute avant d’avouer après des heures de garde à vue qu’ils avaient pris part, ensemble, à cette entreprise. Nos confrères de France Bleu précisent :

 Ils seront tous les deux convoqués prochainement devant un juge dans le cadre du plaider-coupable.

Affaire à suivre donc pour ce couple d’escrocs… Ils vont sûrement devoir rembourser les quelques 65.000 euros qu’ils se sont mis dans la poche pendant dix ans.

Publié le samedi 5 mars 2016 à 17:41, modifications samedi 5 mars 2016 à 17:41

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !