Faits divers

Corse : Un homme mis en examen après l’agression de trois gendarmes

Un groupe de jeune s’est opposé à trois gendarmes de l’unité d’Amiens. Deux des trois gendarmes avaient été hospitalisés après les faits.

Un homme de 24 ans a été mis en examen à Ajaccio pour violence en réunion. Les victimes étaient des gendarmes qui se trouvaient hors service au moment des faits.

Visés parce que gendarmes

Les faits se sont déroulés dans la nuit de jeudi à vendredi 30 mars à Ajaccio en Corse selon nos confrères de Corse-Matin. A la sortie d’un restaurant, une violente altercation oppose alors un groupe de jeunes à trois gendarmes de l’unité d’Amiens qui ne se trouvaient pas en service. L’un des agresseurs, Mickaël Mondoloni 24 ans a été placé samedi en examen et en détention provisoire à Ajaccio.

L’un des gendarmes s’est vu prescrire une ITT de 15 jours. Accompagné d’un collègue à l’hôpital, il a reconnu Mickaël Mondoloni alors qu’il venait faire soigner son épaule. Immédiatement interpellé, le jeune homme a passé la nuit au commissariat avant d’être mis en examen. Selon le procureur de la République d’Ajaccio, Eric Bouillard, il a été mis en examen pour trois motifs : violence en réunion, violence en raison de la qualité de gendarme et violence en raison de la nationalité des victimes. Il aurait en effet insulté sa victime sur sa qualité de Français. D’autres personnes sont actuellement en garde à vue.

Publié le lundi 2 avril 2018 à 9:31, modifications lundi 2 avril 2018 à 9:11

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !