Faits divers

Corée du Sud : un fermier tue le chien de son voisin et l’invite à le manger

En Corée du Sud, un fermier de 62 ans a tué le chien de son voisin parce qu’il ne supportait plus ses bruits. Mais, il a ensuite fait quelque chose d’horrible.

Dans la catégorie querelle de voisinage, l’histoire qui va suivre est digne d’un scénario d’un film de Park Chan-Wook…

Une pétition pour le faire punir

C’est une histoire qui sent les vieilles rancœurs de voisinage. Difficile sinon de comprendre la cruauté de ce sud-coréen de 62 ans. L’homme ne pouvait plus supporter les aboiements du chien de son voisin. De colère, il lui jette une pierre. Touché à la tête, l’animal perd connaissance. L’individu décide d’en profiter pour l’étrangler et le tuer.

L’affaire aurait pu s’arrêter là. Mais, l’homme décide de cuire le chien puis d’inviter ses voisins dont le propriétaire du chien à venir le manger. Il faut savoir qu’en Corée du Sud, le chien est un plat particulièrement apprécié. Le propriétaire du chien apprend finalement la vérité. Sa fille est bien décidée à rendre l’affaire publique pour qu’il soit puni. Cette histoire a rapidement pris une dimension nationale avec plusieurs milliers de signatures récoltées à travers le pays, explique nos confrère du journal The Guardian. Or, si plus d’un million de chiens sont mangés chaque année dans le pays, la maltraitance animale est punie de deux ans de prison. L’homme pourrait donc se retrouver devant la justice.

Publié le vendredi 13 avril 2018 à 17:23, modifications vendredi 13 avril 2018 à 15:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !