Faits divers

Le conducteur est au téléphone, le TGV ne s’arrête pas en gare

Le train qui reliait Paris à Colmar n’a pas fait l’arrêt prévu en gare de Sélestat.

C’est quelque peu gênant. Un TGV qui parcourait l’Est de la France a fait l’impasse sur une gare. Le conducteur était trop occupé avec son smartphone.

Un aller simple en compensation

Est-ce pour nous donner un avant-goût de la grève massive à venir de la SNCF ? Pour rappel, ce jeudi 22 mars circuleront seulement 25% des trains Intercités, 30% des trains en Ile-de-France, 40% des TGV et 50% des TER. Mais, un conducteur a décidé de prendre un peu d’avance mardi soir selon nos confrères de l’Alsace.

C’est un journaliste qui se trouvait à bord du train qui témoigne. Monté à Paris à 18h55, il devait descendre à Sélestat à 21h06. Pas de chance, le train ne s’arrête pas en gare. Il voit défiler les panneaux sous ses yeux ébahis. Le TGV ne s’arrêtera finalement qu’à Colmar, son terminus. Pourquoi donc cette impasse ? On lui répond à sa grande surprise que “Le conducteur du train, occupé au téléphone, avait oublié l’escale sélestadienne.”

Heureusement, la SNCF sait “compenser” ses clients. Ils ont eu le droit à un voyage gratuit dans le prochain TER pour aller à Sélestat. Royal.

Publié le mercredi 21 mars 2018 à 19:22, modifications mercredi 21 mars 2018 à 16:16

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !