Faits divers

Chine: Il vend son bébé pour s’acheter un iPhone

À 19 ans, il vend sa fille âgée de 18 jours, pour s’acheter un iPhone et une moto.

Cette histoire saugrenue s’est passée, il y a un an, à Tong’an, dans la province du Fujian, en Chine. Un petit bébé, âgé de 18 jours, a été vendu pour 23 000 yuans, un peu plus de trois mille euros, pour que le père puisse obtenir un iPhone d’Apple.

Le père, un simple étudiant âgé de 19 ans, et la mère, qui n’avait pas encore l’âge légal pour avoir un enfant, ne pouvaient pas subvenir aux besoins de leur nouveau-né. Paniqués, ils ont alors eu l’idée de mettre leur enfant en vente sur un site Internet et très vite ont trouvé un acheteur pour le bébé: un étranger qui voulait offrir la jeune fille à sa sœur.

Peu de temps après la transaction, ils sont repérés et arrêtés par la police. La jeune fille est étonnée par l’arrestation puisque, selon ses propos, beaucoup d’enfants de sa ville sont vendus, car les parents n’ont pas les moyens de prendre soin d’eux. Elle pensait également que la vente de bébé n’était pas illégale:

J’ai moi-même été adoptée, et plusieurs personnes de mon village ont toujours envoyé leurs enfants dans d’autres familles le temps de leur éducation. Je ne savais vraiment pas que cela été illégal.

Le père a été condamné à trois ans de prison, tandis que la mère a été condamnée à une peine de prison avec sursis de deux ans et demi.

La vente d’enfants semble être une pratique courante en Chine. Selon le Telegraph, près de 200 000 enfants seraient kidnappés chaque année en Chine et vendus sur le web.

Publié le mercredi 9 mars 2016 à 14:36, modifications mercredi 9 mars 2016 à 12:09

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !