Cher : la fillette de 6 ans victime d’actes de torture est décédée

La petite fille de 6 ans avait été amenée à l'hôpital dans un profond coma, terriblement mutilée.

La petite fille victime d’actes de tortures après avoir été abandonnée par sa mère dans un hôpital du Cher  est décédée de ses blessures. Celle-ci avait donné une fausse identité aux médecins avant de prendre la fuite, mais a finalement été rattrapée par la police. Son compagnie et trois autres membres de la famille risquent également de lourdes peines de prison.

Des sévices atroces

La petite a été amenée à l’hôpital dans le coma et présentait une hémorragie interne très grave au niveau de la boîte crânienne. Outre cette blessure importante, son corps était marqué de brûlures de cigarettes et parsemés d’hématomes et de marques de morsure. L’enfant est décédé quelques jours plus tard à l’hôpital de Tours.

Modifié : 19 janvier 2018 17 h 10 min

Voir les commentaires (1)

  • Prison à perpétuité ??? Mais ces personnes méritent bien plus que cela ils seront encore nourris, "logés" aux frais des contribuables, la peine de mort a été abolie mais elle aurait dû être maintenu pour des personnes monstrueuses qui torturent, tuent leurs propres enfants ou ceux des autres, cela fait froid dans le dos. Quant aux services sociaux très souvent ils réagissent bien trop tard, soit disant pour maintenir le lien familial, mais quel lien dans des circonstances pareilles !!!!

Ce site utilise des cookies.