Faits divers

Canada : la méthode controversée d’un psy pour “guérir” ses patients homosexuels

homosexuels

Un psy spécialisé dans la conversion d’homosexuels en hétérosexuels est aujourd’hui accusé d’avoir abusé de ses patients.

Le psy masturbait ses patients

Originaire de Toronto, au Canada, le Dr Melvyn Iscove, âgé de 72 ans, s’évertuait depuis de longues années à « guérir » les homosexuels. Toutefois, pour essayer de les « sauver », il couchait avec ses patients.

Le médecin leur disait que de s’engager dans des actes sexuels faisait partie de leur traitement. Ces actes leur permettraient même d’arrêter de fantasmer sur d’autres hommes. Ainsi, durant ses séances, il aurait pratiqué des fellations et masturbé deux hommes qui suivaient sa thérapie.

Reconnu coupable d’agression sexuelle

Le Dr Iscove avait déjà été reconnu coupable d’agression sexuelle sur deux patients masculins dans les années 1990 et au début des années 2000. Depuis, l’Ordre des médecins a révoqué sa licence. Elle lui sera probablement retirée indéfiniment. Toutefois, le médecin nie les allégations et devrait faire appel de la décision.

Deux patients, désormais dans la quarantaine, ont témoigné que le médecin les avait agressés alors qu’ils étaient âgés d’une vingtaine d’années. L’un des patients a été invité par le médecin à décrire ses fantasmes. Ce dernier avait alors baissé son pantalon et l’avait convié à le toucher, rapporte le Toronto Star.

L’homosexualité n’est pas une maladie ou un trouble mental. Elle a été retirée de la classification internationale des maladies de l’Organisation mondiale de la santé au début des années 1990. L’Ontario, où le Dr Iscove a pratiqué, a interdit la thérapie en 2015.

Publié le jeudi 15 mars 2018 à 13:19, modifications jeudi 15 mars 2018 à 13:20

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !