Faits divers

Bordeaux : Un professeur condamné pour une relation avec une élève de 15 ans

Mercredi 1er février 2017, un professeur de 38 ans a été frappé d’interdiction d’enseigner ou d’exercer une activité bénévole au contact des mineurs pendant cinq ans, par le tribunal correctionnel de Bordeaux. La raison ? avoir entretenu une relation pendant 3 ans avec une élève de 15 ans.

Un professeur de physique-chimie comparaissait mercredi devant le tribunal correctionnel de Bordeaux pour corruption et atteinte sexuelle sur mineur…Relation intime, SMS salaces, une situation embarrassante pour cet enseignant de 38 ans.

Un prof de lycée condamnée pour une relation avec une élève mineure

Un enseignant du lycée Sainte-Marie-Grand-Lebrun (Bordeaux) comparaissait mercredi 1er février 2017 devant le tribunal correctionnel de Bordeaux. Ce dernier est jugé pour avoir entretenu une liaison avec une de ses élèves. Cette dernière mineure n’avait que 15 ans au moment des faits entre 2010 et 2013. Un scandale qui avait ensuite éclaté au grand jour en novembre 2015 après l’envoi de SMS salaces à une autre jeune fille à laquelle il avait donné des cours particuliers. La jeune femme avait dénoncé les faits qui ont déclenché l’affaire. L’enseignant a donc été condamné pour atteinte sexuelle et corruption de mineur. 

“C’est elle qui m’a dragué”

Le professeur de physique-chimie décrit comme brillant et sérieux a également été frappé d’interdiction d’enseigner ou d’exercer une activité bénévole au contact des mineurs pendant cinq ans, par le tribunal correctionnel de Bordeaux. Et selon Sud Ouest, un suivi socio-judiciaire avec obligations de soins a également été prononcée, pour une durée de cinq ans.

De plus, son nom figure au fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles (Fijais). Lors de l’audience, l’enseignant a regretté :

C’est elle qui m’a dragué, elle était folle de moi. J’ai bataillé, mais au bout d’un moment, j’ai craqué.

Quant à la jeune fille aujourd’hui étudiante elle confirme avoir eu des relations consenties.

J’étais jeune.

Publié le dimanche 5 février 2017 à 13:02, modifications dimanche 5 février 2017 à 13:02

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

2 Commentaires