Faits divers

Bois de Boulogne : Un enfant de huit ans retrouvé mort dans un camping-car

Un garçon de huit ans a été retrouvé mort dans le camping-car où il se trouvait avec son père et son petit frère de 4 ans. Selon nos confères de LCI, il pourrait s’agir d’un accident. Explications.

Un père de famille et ses deux enfants, originaires de Trélazé, dans le Maine-et-Loire, étaient venus passer quelques jours de vacances à Paris. Malheureusement, leur séjour a viré au cauchemar. En effet, nos confrères du Parisien rapportent que le corps sans vie du petit garçon de 8 ans a été retrouvé, mercredi 10 avril, dans le camping-car où séjournait la famille. Le véhicule, que le père avait loué pour deux nuits, se trouvait au camping du Bois de Boulogne.

Selon nos confrères du Parisien, ce sont les proches de la petite famille qui ont alerté les secours. Et pour cause : ils s’inquiétaient de ne plus avoir de leurs nouvelles. Une fois sur place, les pompiers ont constaté que le véhicule, où se trouvait le père de famille et ses fils, était verrouillé. Il n’ont pas eu d’autre choix que de briser l’une des vitres afin d’y pénétrer. C’est alors qu’ils ont découvert le corps sans vie du petit garçon. Son père était quant à lui dans un état grave tandis que son petit frère, âgé de 4 ans, était très choqué. Transporté à l’hôpital, le père de famille, qui présentait de graves blessures, s’est finalement réveillé jeudi 11 avril, dans l’après-midi. Mais son état de santé était alors encore trop faible pour qu’il puisse être interrogé par les enquêteurs.

Un accident ?

Que s’est-il passé ? Nos confrères de LCI apportent quelques informations supplémentaires sur ce drame. Ainsi, ils expliquent :

Selon nos informations, le père, qui dormait sur le siège conducteur, aurait fait un malaise pour des raisons inconnues. Il se serait effondré sur son fils, qui se reposait côté passager, son siège totalement déplié pour être allongé. Inconscient, il aurait étouffé le garçon de 8 ans sans s’en rendre compte.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête qui a été confiée à la Brigade de protection des mineurs (BPM) afin de déterminer les causes de ce terrible drame.

Publié le vendredi 12 avril 2019 à 17:08, modifications vendredi 12 avril 2019 à 17:08

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct