Ariège : un médecin condamné pour des rendez-vous coquins dans son cabinet

Un médecin généraliste a été condamné à trois mois de suspension suite à des rendez-vous coquins avec ses maîtresses dans son cabinet situé dans l'Ariège.

Des 5 à 7 dans son cabinet médical

Un médecin de Foix, dans l’Ariège, a été suspendu par le conseil régional du conseil de l’Ordre des médecins d’Occitanie. Ce dernier recevait ses maîtresses dans son cabinet.

Ces rendez-vous libertins lui ont valu une suspension de six mois, dont trois mois avec sursis. Il a également écopé d’une amende de 1.500 euros, rapporte La Dépêche.

Ainsi, depuis le 13 novembre, les patients de ce généraliste trouvent portes closes lorsqu’ils arrivent au cabinet. L’explication indiquée par le praticien sur une simple feuille de papier est brève et concise :

Le cabinet est fermé pour quelques semaines pour des raisons indépendantes de ma volonté. Avec toutes mes excuses pour la gêne ainsi occasionnée. Réouverture le lundi 12 février 2018.

Pour se venger, son ex-épouse le dénonce

La chambre disciplinaire lui a ainsi reproché d’user « très régulièrement de sa qualité de médecin et de son cabinet médical à des fins d’activités sexuelles qu’il organise de manière habituelle à partir de sites de rencontres ». Son cabinet ne rouvrira pas avant le 13 février.

Le médecin a été dénoncé par son ex-épouse, après que celle-ci ait découvert plusieurs courriers électroniques compromettants. L’Ordre des médecins a tenu à préciser qu’aucune patiente ne s’était plainte d’un quelconque comportement inapproprié.

Modifié : 4 janvier 2018 10 h 43 min

Ce site utilise des cookies.