Faits divers

Aquaboulevard : la petite fille de 5 ans victime de noyade est décédée

Une enquête de police vient d’être ouverte au sein du commissariat du XVème arrondissement de Paris suite au décès de la jeune fille de cinq ans qui s’est noyée il y a quelques jours à l’Aquaboulevard.

La petite fille de 5 ans, qui s’est noyée à Paris, au parc aquatique Aquaboulevard, dans la piscine à vagues, le mercredi 22 février, n’a pas survécu. Une enquête a été ouverte pour arriver à déterminer les circonstances exactes de ce drame affreux. La jeune enfant était entre la vie et la mort depuis de nombreux jours. Elle était soignée à l’hôpital Necker. La rédaction du Parisien vient de révéler que la fillette a été diagnostiquée en état de mort cérébrale samedi dernier.

Une enquête est ouverte suite à la noyade tragique d’une jeune fille au parc Aquaboulevard

L’enquête de police pour «recherches des causes de la mort», confiée au commissariat du XVe, se poursuit toujours actuellement. De nombreuses zones d’ombre subsistent sur les circonstances du drame et sur les responsabilités de chacun. Le jour de l’accident, la jeune fille de 5 ans était accompagnée de son oncle et de la compagne de ce dernier. Plusieurs témoins, les directeurs du parc Aquaboulevard ainsi que des employés et des maîtres-nageurs seront auditionnés et entendus très prochainement. L’oncle de la jeune fille et sa compagne devront également répondre à de nombreuses questions. Les deux adultes qui accompagnaient l’enfant étaient-ils vigilants et attentifs au moment du drame ?

Les circonstances de la noyade

Le drame s’est déroulé mercredi dernier aux alentours de 17 heures. D’après des révélations du Parisien et selon certains témoins, la jeune fille de 5 ans était seule dans la piscine à vagues. Selon une source policière, le personnel et les responsables du parc aquatique Aquaboulevard auraient réagi très rapidement.

Le maître-nageur l’a vue au fond et a plongé immédiatement. Il lui a prodigué les premiers soins. Un médecin qui se trouvait sur place lui a fait un massage cardiaque et à un moment, le cœur est reparti.

La jeune fille a été transférée en réanimation à l’hôpital Necker. D’après la même source policière, elle se trouvait alors dans un état préoccupant :

avec un pronostic vital très engagé. Nous étions assez pessimistes. Les lésions cérébrales se sont révélées graves.

La délicate question des responsabilités

Le parquet de Paris n’a pas demandé d’autopsie. L’enquête est toujours en cours. De nombreuses interrogations subsistent sur les causes exactes de la noyade et sur les responsabilités des différents intervenants dans ce dossier (le parc aquatique, la famille et le personnel chargé de la surveillance).

La direction du centre aquatique a depuis convoqué ses équipes et notamment les sauveteurs. Ils vont être dorénavant encore plus vigilants dans leur mission au quotidien. Ils vont notamment tâcher de mieux surveiller et de protéger les enfants qui auraient échappé à la vigilance de leurs parents et de leurs proches pendant quelques instants.

Publié le jeudi 2 mars 2017 à 18:21, modifications jeudi 2 mars 2017 à 18:21

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !