Faits divers

Alsace : Ils organisent un pique-nique dans un camp de concentration nazi via Facebook

Alsace pique-nique camp concentration

Un événement Facebook a invité des internautes à un pique-nique dans un camp de concentration en Alsace. Le consistoire israélite du Bas-Rhin a saisi le procureur de la République de Saverne.

De nombreux propos antisémites rythmaient les commentaires

Deux personnes ont organisé sur Facebook un pique-nique dans l’ancien camp de concentration nazi du Natzweiler-Struthof, en Alsace. Près de 22 000 personnes y avaient été exterminées pendant la Seconde Guerre mondiale.

Nommé “Visite + pique-nique au Struthof“, cet événement a été repéré, le 20 mars, par un membre du consistoire israélite du Bas-Rhin. En effet, de nombreux propos antisémites rythmaient les commentaires laissés sur la page de l’événement.

Alsace pique-nique camp concentration

Entre-temps, la page a été supprimée du réseau social. Cependant, celui qui a donné l’alerte a fait de nombreuses captures d’écran. Elles serviront de preuve pour instruire la plainte qui a été déposée.

Alsace propos antisémites

Selon France 3 Grand Est, quelques jours après la saisine de la justice un message d’excuses a été posté sur le compte de l’internaute qui semble être à l’initiative de cette invitation.

Apologie de crimes contre l’humanité

Le consistoire a saisi le procureur de la République de Saverne. Il a ouvert une enquête pour “apologie de crimes contre l’humanité” et “provocation à la haine ou à la violence”. Les enquêteurs devront désormais identifier les initiateurs et les auteurs des commentaires antisémites.

L’apologie de crimes contre l’humanité et la provocation à la haine ou à la violence sont des délits passibles de cinq ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.

Publié le lundi 3 avril 2017 à 10:17, modifications mardi 11 avril 2017 à 11:07

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !