Faits divers

Agression sexuelle de la petite cousine de Nordahl Lelandais : Ses parents sont “totalement bouleversés”

Ce mardi 3 juillet, Nordahl Lelandais va être confronté aux vidéos pédopornographiques trouvées sur son téléphone portable par les enquêteurs. Parmi les images, sa petite cousine est agressée sexuellement. Les parents de la fillette sont “traumatisés”.

Le 6 juin, les enquêteurs découvraient une vidéo édifiante dans le portable de Nordahl Lelandais. Celui qui a avoué le meurtre de la petite Maëlys et d’Arthur Noyer conservait des vidéos pédopornographiques dans son smartphone. Or, dans l’une d’entre elle, sa petite cousine, âgée de 6 ans. Depuis la découverte de ces images, les parents de la fillette ressentent un “traumatisme rare” raconte Me Caroline Rémond, leur avocate.

“Ils sont totalement bouleversés”

Des vidéos à caractère pédopornographiques ont été retrouvées dans le téléphone de Nordhal Lelandais. Dans l’une d’entre elle, les lieux sont reconnaissables : il s’agirait du domicile des parents de Nordahl Lelandais, à Domession, en Savoie. Selon nos confrères de BFM TV, on y voit le bras d’homme “qui écarte la culotte d’une petite fille endormie”. Si le visage de l’agresseur n’est pas visible, la jeune victime a été identifiée. Il s’agit d’une petite cousine du suspect, âgée de 6 ans. Ses parents, sont alors rapidement convoqués. Si au départ ils pensent alors être interrogés sur leurs liens familiaux avec Nordahl Lelandais, ils apprennent avec stupeur qu’une autre affaire est en cours. De fait, elle concerne leur propre fille.

À la veille d’une nouvelle audition de Nordahl Lelandais par les enquêteurs, Me Caroline Rémond, explique le désarroi des parents de la fillette.

Ce qu’ils ont vu, c’est une main, un bras qui écarte la culotte d’une petite fille endormie.

Explique-t-elle première sur BFM TV.

La douleur, le traumatisme que j’ai vu chez ces parents, c’est rare.

poursuit-elle.

Ils ont évidemment connu l’affaire Maëlys avant même de savoir que leur fille avait également subi des actes de la part de Nordahl Lelandais. On peut imaginer qu’ils sont totalement bouleversés.

Ajoute-t-elle.

Ils n’ont remarqué à aucun moment un comportement pouvant expliquer ce qui est arrivé.

Explique l’avocate, alors que la famille avait soutenu leur cousin maternel au début de l’affaire Maëlys.

Nouvelle interrogation

Ce mardi 3 juillet, alors qu’il sera une nouvelle fois interrogé par les juges grenoblois chargés du dossier Maëlys, Nordahl Lelandais sera également confronté aux images de l’agression sexuelle de sa cousine. Ainsi, il pourrait être mis en examen pour “agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans”.

À l’heure actuelle, le meurtrier de Maëlys est détenu dans une unité psychiatrique du centre pénitentiaire de Lyon-Corbas.

Publié le lundi 2 juillet 2018 à 16:16, modifications mercredi 4 juillet 2018 à 11:04

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !