Faits divers

Âgé de 88 ans, il neutralise 5 agresseurs et sauve la victime

Cet homme âgé de 88 ans en a vu d’autres ! Celui-ci a en effet com

C’est dans une rue de Londres que ce monsieur de 88 ans s’est illustré par cet acte héroïque. Comme quoi il n’y a pas d’âge pour sauver le monde !

Un vétéran de la Seconde Guerre Mondiale

John Nixon s’est immédiatement interposé pour sauver cette jeune femme en détresse au milieu de Camden à Londres. Celle-ci était alors agressée par 5 assaillants armés. Son courage et sa spontanéité ont été largement salués, d’autant qu’elles viennent d’un homme qui a combattu contre les nazis pendant la Seconde Guerre Mondiale !

Le récit de l’agression est d’ailleurs exceptionnel. Nous sommes alors le 27 janvier 2017 et John Nixon se promène tranquillement dans Camden quand il aperçoit une jeune femme agressée par 5 assaillants armés. Il tente alors de détourner leur attention en interpellant les agresseurs et leur ordonne de laisser la victime tranquille.

Ces derniers décident alors de s’en prendre à lui, mais le vieil homme, qui a servi dans les forces d’élite de l’armée britannique, assène un coup à la nuque du premier assaillant, qu’il parvient à neutraliser. Puis un second s’approche avec un couteau et blesse légèrement le vieil homme. Celui-ci ne tarde pas à répliquer et les 5 hommes sont forcés de prendre la fuite.

Il faut dire que Nixon n’a pas un parcours commun. Enrôlé dans l’armée pendant la Seconde Guerre Mondiale, il intègre rapidement les forces d’élites et intervient sur des terrains extrêmement dangereux à travers le monde pendant une carrière qui durera plusieurs décennies. Celui-ci affirme qu’il n’a donc pas eu peur de ces 5 délinquants :

J’ai reçu une balle dans la jambe, j’ai été mordu par un dangereux serpent, j’ai frôlé la mort tant de fois que je n’en ai plus peur.

Un courage extraordinaire !

Publié le mardi 20 février 2018 à 17:01, modifications mardi 20 février 2018 à 15:11

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire