Faits divers

Affaire Maëlys : Le message publié par la mère de Maëlys après les aveux de Nordahl Lelandais

Quelques heures seulement après les aveux de Nordahl Lelandais, la maman de Maëlys est sortie du silence sur Facebook, publiant un texte très émouvant à l’attention de sa fille.

STORY - Episode 52/86

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)
Tout lire : Affaire Maëlys

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Cinq mois après la disparition de la fillette, Nordahl Lelandais a enfin avoué. Ce mercredi 14 février 2018, l’unique suspect dans l’affaire de la disparition de la petite Maëlys a déclaré avoir tué l’enfant dans la nuit du 26 au 27 août 2017. C’est au cours d’un mariage à Pont-de-Beauvoisin que le drame s’est déroulé. L’assassin ayant simplement parlé de « meurtre involontaire ».

Dans un post publié sur Facebook le 14 février, la mère de Maëlys, Jennifer de Auraujo, s’adresse à sa petite fille qu’elle surnomme avec amour « mon poussin ». Elle rappelle combien elle l’aime :

Maëlys, je suis fière de toi mon poussin tu es si belle si souriante tu es ma merveille mon rayon de soleil tu seras toujours dans mon cœur. […] Tu nous manques tellement […].

Il aura fallu attendre 5 mois et demi pour que ce monstre parle enfin. Toi l'assassin😈 de ma fille : Maelys va te hanter…

Publié par Jennifer Cleyet Marrel sur mercredi 14 février 2018

Une culpabilité qui déchire le cœur

La maman fait également part de sa culpabilité face au drame survenu il y a plusieurs mois maintenant :

Mon petit ange, je n’ai pas pu te protéger de ce prédateur et cette culpabilité me poursuivra encore très longtemps.

Enfin, elle a choisi de s’adresser directement à Nordahl Lelandais :

Toi l’assassin de ma fille: Maëlys va te hanter nuit et jour dans ta prison jusqu’à ce que tu crèves et que tu ailles en enfer. Maëlys avait la vie devant elle tu nous l’as arrachée, on ne la verra plus jamais à cause de toi, je ne pourrai plus la serrer dans mes bras et lui dire à quel point je l’aime.

Enfin, Jennifer de Araujo se félicite du fait que l’assassin ne pourra plus jamais faire de mal à quelqu’un. Une phrase qui rappelle que Nordhal Lelandais est également mis en examen pour “assassinat” dans l’affaire de la disparition du caporal Arthur Noyer, dont les ossements ont été retrouvés en Savoie.

Publié le jeudi 15 février 2018 à 10:21, modifications jeudi 15 février 2018 à 10:51

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !