Faits divers

Affaire Maëlys : un rappeur fait le buzz en écrivant une chanson pour la fillette

Ce morceau de rap est un message d’amour et d’espoir adressé à la famille de la petite Maëlys.

STORY - Episode 63/86

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)
Tout lire : Affaire Maëlys

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Alors que le principal suspect dans l’affaire de la disparition de la petite Maëlys est passé aux aveux le 14 février 2017, la famille de la fillette a reçu de nombreux messages de soutiens. Parmi eux, une chanson en hommage à Maëlys enregistrée par le rappeur grenoblois Mone Lakame est devenue virale sur les réseaux sociaux.

Un morceau de rap très touchant

Originaire de Grenoble, Mone Lakame a rédigé les paroles de cette très belle chanson en 45 minutes. En effet, celui-ci est père d’un petit garçon et s’est donc senti particulièrement concerné par le meurtre sordide de la fillette. Le rappeur a suivi ce feuilleton judiciaire depuis le début, et c’est dans la nuit suivant les terribles aveux de Nordahl Lelandais que Mone Lakame a écrit cette chanson.

 J’étais très mélancolique car j’avais l’impression d’avoir perdu quelqu’un de ma famille. Je me suis mis à la place des parents.

Le rappeur a ensuite diffusé cette chanson sur Facebook, et le succès fut au rendez-vous. En effet, celle-ci a été vue près de 500 000 fois depuis sa publication. Un membre de la famille de Maëlys a même contacté Mone Lakame par message privé afin de le remercier pour ce message d’amour et de réconfort.

Petite chanson en hommage à Maëlys, écrite et chanté ce matin sous le coup de l'émotion. Je ne sais pas trop chanter, mais ça vient du plus profond de mon âme, car ce qu'il lui est arrivé, peut arriver à chacun de nous… paix à son âme et force à ses parents.MAËLYS SONGMone LakameProd by TNS

Publié par Mone Lakame sur vendredi 16 février 2018

De son côté, Nordahl Lelandais, qui a été entendu par les juges ce jeudi 22 février, est resté muet sur les circonstances du décès de Maëlys. Celui-ci a invoqué son traitement, prescrit depuis son hospitalisation en fin de semaine dernière, pour retarder le moment des aveux.

 

Publié le jeudi 22 février 2018 à 16:28, modifications jeudi 22 février 2018 à 16:25

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire