Faits divers

Affaire Maëlys : l’ADN de la fillette retrouvé sur le canapé de Nordahl Lelandais ? Une intox

Cette information, relayée par de nombreux médias de premier plan comme France 2 et Le Parisien, était pourtant fausse.

STORY - Episode 70/86

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)
Tout lire : Affaire Maëlys

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

1 mois après les aveux de Nordahl Lelandais et la découverte du corps de la fillette, une nouvelle information a été relayée par plusieurs médias concernant la découverte de traces de l’ADN de Maëlys sur le canapé du meurtrier. Mais le procureur de Grenoble a formellement démenti cette nouvelle le jeudi 15 mars 2018. 

Une fake news

Cette information a été diffusée par France 2 et Le Parisien en milieu de semaine. D’après celle-ci, l’ADN de Maëlys aurait ainsi été découvert sur le canapé de la maison des parents de Lelandais, ou ce dernier résidait au moment des faits. Mais Jean-Yves Coquillat, le procureur de Grenoble en charge de l’affaire, a démenti cette nouvelle auprès de BFMTV et de France 2.

En marge de ce démenti, les ossements de Maëlys révèlent peu à peu des informations précieuses sur les circonstances de son meurtre, jugé “involontaire” par Nordahl Lelandais. En effet, la mâchoire de la fillette aurait pu être fracassée avant qu’elle ne soit jetée dans un ravin par le tueur.

Suite à ces révélations, Nordahl Lelandais sera à nouveau auditionné ce lundi 19 mars 2018 afin de savoir exactement ce qu’il s’est passé la nuit de la disparition de Maëlys. Pour l’instant, le suspect a refusé d’en dire davantage, plongeant les parents de la fillette dans un désarroi profond.

Publié le jeudi 15 mars 2018 à 17:03, modifications jeudi 15 mars 2018 à 17:01

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !