Affaire Maëlys : La piste de l’enlèvement est envisagée

Une petite fille âgée de 9 ans et prénommée Maëlys, a disparu dans la nuit de samedi à dimanche dernier, au cours d'un mariage. A ce jour, la fillette reste introuvable et la piste de l'enlèvement a été évoquée...

Une grande mobilisation sur les réseaux sociaux

Les Français se mobilisent depuis que l’alerte a été lancée. Une petite fille âgée de neuf ans, répondant au prénom de Maëlys, a disparu dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 août, alors qu’elle assistait à un mariage avec ses parents. La piste de l’enlèvement semble maintenant privilégiée par les enquêteurs.

La fillette participait à une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin, dans l’Isère. Maëlys a été aperçue aux alentours de 3h du matin. C’est la dernière fois que ses parents l’ont vue. Ensuite, elle s’est comme volatilisée… Les invités et la famille de l’enfant l’ont cherchée pendant une heure environ, avant d’alerter les secours. La gendarmerie est immédiatement arrivée sur place pour organiser les recherches.

Des moyens conséquents ont été engagés par les autorités toute la nuit du samedi, puis la journée de dimanche. Un hélicoptère a été utilisé pour tenter de retrouver l’enfant. Une battue a également été organisée pour que les recherches soient plus efficaces. Tout a été stoppé à la tombée de la nuit, dimanche soir. Puis, les recherches ont ensuite repris lundi matin.

D’importants moyens ont été mobilisés, comme l’a rappelé la procureure de Bourgoin-Jallieu, Dietling Baudoin. A ce stade, aucune piste accidentelle ou criminelle n’est écartée pour le moment. Mais la qualification d’enlèvement a toutefois été évoquée.

Une zone fortement boisée

Malheureusement, la zone est fortement boisée. La végétation est très dense, ce qui complexifie les recherches. Et il y a une rivière à proximité. La brigade nautique a sondé la rivière, sans succès pour l’instant.

Six équipes cynophiles ont été mobilisées pour tenter de repérer des traces de la petite Maëlys. Ils ont retrouvé la trace de la fillette dans la salle des fêtes, et sur le parking. Ensuite, elle s’est comme volatilisée.

Un appel à témoins a été lancé, à la demande de la procureure de la République de Bourgoin-Jallieu. La petite fille mesure 1m30 et pèse 28 kilos. Elle a la peau mate, les yeux marrons et les cheveux châtains. Samedi soir, elle portait une robe sans manche et des nu-pieds blancs. Voilà ce que l’on sait de cette petite fille originaire du Jura. Toute personne ayant des informations peut appeler le 04 76 37 00 17. La Gendarmerie nationale a relayé l’appel à témoins sur son compte Twitter.

La publication officielle de la gendarmerie a été relayée sur les principaux réseaux sociaux des milliers de fois. Les internautes se mobilisent pour diffuser au maximum la photo de la petite fille, en espérant bien évidemment que cette terrible histoire se finisse bien. Pour l’instant, aucune piste n’est privilégiée, même si les internautes semblent persuadés qu’il s’agit bel et bien d’un enlèvement. Car c’est ce terme qui est utilisé sur les réseaux sociaux…

Des proches extrêmement choqués

La maman de la petite fille a été prise en charge psychologiquement par des équipes de spécialistes, car elle est totalement sous le choc, ce qui est assez facilement compréhensible. Certains invités ainsi que les mariés ont également été pris en charge.

Tous ceux qui étaient présents lors de ce mariage ont participé aux recherche lorsque l’appel a été lancé. Tout le monde est bien évidemment très choqué par la disparition aussi soudaine qu’incompréhensible de Maëlys. Un témoin, présent lors du mariage, a ainsi témoigné :

Dans la salle, le DJ de la soirée a annoncé au micro qu’une enfant avait disparu. Du coup, tout le monde s’est mis à chercher, dans la salle des fêtes, puis dehors. C’était l’angoisse. On a d’abord pensé qu’elle dormait dans un coin après une partie de cache-cache. Mais au bout d’une heure, comme on n’avait rien trouvé, les gendarmes ont été alertés. Ils sont arrivés et ont fouillé tous les véhicules, pris les coordonnées de toutes les personnes qui étaient présentes.

Les gendarmes ont entendu tous les participants au mariage. Ce sont donc 180 personnes, qui ont été interrogées. Leurs casiers judiciaires sont actuellement examinés. Enfin, les photos et vidéos prises pendant le mariage ont été saisies : peut-être qu’elles peuvent révéler un indice et aider les autorités à comprendre ce qui est arrivé à la petite fille… Car pour l’instant, le mystère reste entier, et personne ne comprend ce qui a pu arriver à la petite Maëlys.

Et plus les heures passent, plus la situation devient angoissante. On sait que malheureusement, lorsqu’un mineur disparaît, les chances de le retrouver en vie après plusieurs jours s’amenuisent…

En espérant que la fillette sera très rapidement retrouvée, saine et sauve…

Modifié : 29 janvier 2018 15 h 18 min

Ce site utilise des cookies.