Faits divers

Affaire Maëlys : De nouvelles informations étonnantes sur le suspect

Malheureusement, près de trois semaines après la disparition de Maëlys, il n’y a toujours aucune nouvelle de la fillette. Les recherches ont été intenses, mais personne n’a trouvé la moindre trace de la petite fille âgée de 9 ans. Et le dispositif déployé sur le terrain devrait prochainement se réduire considérablement.

STORY - Episode 14/86

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)
Tout lire : Affaire Maëlys

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Les parents reçus au Palais de Justice de Grenoble

Mercredi dernier, les parents de Maëlys ont été reçus au Palais de Justice de Grenoble. Les magistrats instructeurs en charge du dossier ouvert pour enlèvement et séquestration ont écouté la mère et la père de l’enfant, tous deux assistés de leur avocat, Maître Rajon. Ils ont une nouvelle fois raconté le déroulement de la soirée du mariage au cours duquel leur enfant a disparu.

Les parents ont ainsi expliqué qu’à 3h du matin, le DJ a annoncé que la baby-sitter allait partir. Ils ont alors cherché leur fille et ont constaté qu’elle n’était pas avec les autres enfants. Vers 3h10 les recherches ont débuté avec les autres invités. La suite, nous la connaissons…

Ils ont également réaffirmé à quel point le comportement de Nordahl L. était bizarre. Il aurait instauré une certaine proximité avec leur fille. Ils ont rappelé qu’il avait montré des photos de ses chiens sur son téléphone portable. Mais rien de plus… du moins à ce qu’on sait. Car de nombreux éléments pèsent sur l’unique suspect actuel.

Le suspect mis en examen et écroué

Nordahl L. est âgé de 34 ans, et continue à clamer son innocence. Il nie les accusations portées à son égard, et pourtant, l’étau se resserre autour de cet ancien maître-chien de l’armée. On se souvient bien entendu de la trace ADN trouvée sur le tableau de bord de sa voiture. De son mensonge également lorsqu’il a affirmé que Maëlys était montée dans sa voiture avec un petit garçon blond qui en réalité, n’existe pas.

Il continue à expliquer que la petite fille est montée à l’arrière du véhicule pour voir si ses chiens étaient là, dans le coffre. Puis elle est ressortie pour retrouver la salle des fêtes dans laquelle se déroulait le mariage. Personne, malgré les nombreux interrogatoires, n’a pu confirmer cette hypothèse avancée par le principal suspect.

Mais ce n’est pas le seul point d’ombre. En effet, Nordahl L. s’est absenté durant une heure dans la nuit. Soit disant pour changer son short qui avait été tâché de vin, et qu’il aurait jeté à la poubelle. La perquisition de la maison de ses parents a été perquisitionné mais on ne trouve aucune trace de ce short. En revanche, des prélèvements ont été effectués, et il semble que  les analyses puissent être déterminantes dans la suite de l’affaire.

Autre fait troublant : le nettoyage de sa voiture, le lendemain du mariage, et l’utilisation d’un produit nocif qui perturbe l’odorat des chiens. Sa version est simple : il a nettoyé son Audi A3 de fond en comble car il souhaitait la vendre le plus vite possible.

Il n’était pas concerné par les recherches

Dès que l’enfant a disparu, la maman de Maëlys est allé le trouver et lui aurait demandé s’il savait ou était sa fille. Il aurait répondu non, mais, selon les témoignages, ne semblait pas inquiet pour l’enfant. Il ne semblait pas du tout concerné par la disparition de la petite fille, et aurait même expliqué être malade, pour quitter le mariage avant l’arrivée des gendarmes.

Autre information qui vient d’être communiquée par le Dauphiné Libéré : le téléphone portable utilisé par le suspect le soir du mariage, dont il avait d’abord caché l’existence aux enquêteurs, a non seulement borné des relais téléphoniques, mais a aussi basculé “par moments”, en mode avion. Ce qui amène les enquêteurs à se demander s’il n’a pas fait ces manipulations pour éviter d’être géolocalisé dans ces moments d’absence pour l’instant injustifiés…

Il aurait vendu de la drogue pendant la soirée

Aujourd’hui, nous apprenons grâce à Paris Match, que Nordahl L. ne faisait pas partie de la liste des invités. Il aurait été convié en fin de soirée après s’être manifesté auprès d’un invité, affirmant qu’il pourrait apporter de la cocaïne. Ce qu’il aurait donc fait.

Il faut savoir qu’en 2005, il avait été interpellé sur une zone militaire pour “usage de stupéfiants et autres infractions à la législation des stupéfiants”. Il reste incarcéré. L’homme a d’ailleurs été transféré hier à la prison de Saint-Quentin-Fallavier. En effet, il aurait fait l’objet de menaces de mort de la part de ses codétenus. Il a donc changé d’établissement pour sa propre sécurité.

Mais les forces de l’ordre affirment qu’il a des nerfs d’acier. En effet, il ne lâche rien, pas le moindre indice qui permettrait de retrouver Maëlys. Le mystère reste entier pour l’instant…

Publié le vendredi 15 septembre 2017 à 14:31, modifications lundi 29 janvier 2018 à 15:17

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !