Faits divers

Affaire Jonathan : un tueur en série aurait tout avoué

Affaire Jonathan

Martin Ney, pédophile et tueur en série d’enfants, aurait avoué avoir enlevé et tué le petit Jonathan en 2004, en Loire-Atlantique.

Un sac à dos égaré

Selon Le Parisien, Martin Ney, un pédophile et tueur en série d’enfants, aurait avoué le meurtre du petit Jonathan en 2004. Il aurait ainsi confié à son codétenu avoir enlevé et tué le petit garçon.

Disparu dans la nuit du 6 au 7 avril, le garçon de 10 ans avait été retrouvé un mois plus tard sans vie, dans un étang à Guérande. Il était nu, ligoté et lesté d’un parpaing.

Lors de ses aveux, l’ancien éducateur Allemand pour enfants de 47 ans s’est étonné de ne pas avoir été démasqué plus tôt. En effet, il a révélé qu’il avait perdu son sac à dos en cuir en France, avec des documents à l’intérieur.

Appel à témoins

Les dires du codétenu sont pris très au sérieux. En effet, son récit comporte des détails que seuls quelques enquêteurs et le juge connaissent. Depuis, les gendarmes ont lancé un appel à témoins afin de retrouver le sac à dos.

Martin Ney a été condamné à perpétuité en 2012. Il avait violé et tué, entre 1992 et 2001, trois garçons âgés de 8 à 13 ans, dans le nord de l’Allemagne. Outre le cas Jonathan, les polices de plusieurs pays s’intéressent à l’homme. Il aurait également séjourné en Pologne, en Grèce et même en Amérique du Sud.

Publié le mercredi 18 avril 2018 à 13:46, modifications mercredi 18 avril 2018 à 12:42

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !