Faits divers

Paris : Un adolescent poignardé au cours d’une rixe entre bandes

Un adolescent de 15 ans a été tué d’un coup de couteau dans le dos lors d’une rixe entre bandes dans le 11ème arrondissement de Paris.

Selon Le Parisien, un adolescent a succombé à ses blessures, samedi 13 janvier au soir lors d’affrontements entre bandes adverses dans le 11ème arrondissement de Paris. Le garçon de 15 ans a été poignardé dans le dos.

Deux personnes interpellées

Une trentaine de personnes se sont opposées lors de la rixe qui a eu lieu dans le quartier de la rue de la Roquette en début de soirée, entre 19h30 et 20h, selon une source policière. Parmi les protagonistes, un adolescent de 15 ans a été soudainement poignardé dans le dos. Il s’est effondré, aussitôt secouru par un passant qui a débuté un massage cardiaque. Ensuite relayé par les policiers de la brigade anti-criminalité et enfin par les Sapeurs Pompiers. Alors que son cœur était reparti, le garçon a été transporté d’urgence à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière. Néanmoins, il a fini par succomber à sa blessure une heure et demie après l’attaque. Par ailleurs, un deuxième adolescent, cousin de la victime a été plus légèrement blessé pendant la bagarre. Il a reçu un coup de bouteille sur la tête.

Au total, la police a procédé à cinq interpellations samedi et dimanche. Selon Le Parisien, deux adolescents ont été placés en garde à vue le soir même. Ils sont déjà connus pour vols et violences. Les policiers cherchaient à vérifier dans quelle mesure ils étaient impliqués dans cette rixe mortelle.

Selon la préfecture de police de Paris, des renforts de police ont été positionnés dans le secteur.

Bandes ennemies

L’altercation aurait débuté sous prétexte du tournage d’un clip de rap dans la rue Mercœur, parallèle à la rue de la Roquette. Il s’agit d’un quartier réputé pour ses nombreux bars et restaurants. De plus, il est généralement très fréquenté à cette heure un samedi soir. Or, d’après les premiers éléments de l’enquête, la rixe a opposé des bandes ennemies. Une bande venant du quartier Riquet dans le 19ème arrondissement et l’autre du 11ème.

En septembre dernier, déjà, un jeune homme de 18 ans avait déjà trouvé la mort au cours d’une rixe entre bandes du nord de Paris. Il avait alors été abattu d’une balle dans l’abdomen dans le 19e arrondissement.

A la préfecture de police de Paris, une cellule de suivi du plan bandes (CSPB) observe minutieusement ce phénomène des bandes depuis 2009, jusqu’à en avoir fait une cartographie.

En 2016, nous avons identifié 126 membres présumés de bandes dans Paris et sa petite couronne. Et l’agglomération compte une quarantaine de bandes violentes.

Avait détaillé le capitaine Vanessa Villard, adjointe au chef de groupe du CSPB à l’AFP en février 2017. Selon la police, les arrondissements parisiens les plus concernés sont les 12ème, 18ème, le 19ème et 20ème.

Publié le lundi 15 janvier 2018 à 10:25, modifications lundi 15 janvier 2018 à 10:00

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !