Faits divers

Sans le savoir, il emmène une famille entière faire le djihad

Pourquoi faire du covoiturage via le site Blablacar a mené cet entrepreneur lillois en garde à vue ? Explications…

C’est une drôle de mésaventure qu’a connue cet entrepreneur lillois qui a été placé en garde à vue lundi pour avoir fait le trajet Lille-Istanbul avec une famille qui a rejoint l’Etat Islamique. Tout cela a été organisé à l’insu du chauffeur. Tuncel a été interpellé par les policiers qui lui ont expliqué que la famille qu’il avait prise en covoiturage avait prêté allégeance à Daech et était passée en Irak.

Bien que madame portait le voile intégral, je n’ai pas eu d’inquiétude particulière à ce niveau-là

Pour le conducteur Lillois c’est le choc, lui qui les a conduit jusqu’à Istanbul n’avait rien remarquer de spécial. Il explique que la famille qui avait embarqué dans son bus disait partir en vacances à Istanbul. Il était loin d’imaginer qu’il les emmenait sur la route du djihad.

Je ne me suis rendu compte de rien

Tuncer regrette et un sentiment de culpabilité le ronge surtout pour les enfants de la famille.  Il explique au micro d’Europe 1 “J’aurais eu, ne serait-ce qu’un soupçon, quitte à les laisser sur le bord de la route, ne serait-ce que pour ces enfants, peut-être que j’aurais sauvé ces enfants.

Moi qui suis d’obédience musulmane, rien ne légitime un départ pour le djihad,

Tuncer est lui-même père de quatre enfants et se dire qu’il a peut-être conduit toute une famille vers la mort le dévaste. Il a passé prés de deux jours et demi avec le petit garçon de la famille lors du trajet et il est inimaginable pour lui que cet enfant soit déjà mort à cause de la folie de ses parents.

Il est tout à fait normal qu’ils fassent une enquête

Tuncel a été retrouvé par la famille qui est partie faire le djihad. Les proches n’avaient plus de nouvelles d’eux et ont mené leur propre enquête. Ils ont retrouvé Tuncel via l’annonce sur le site Blablacar.

Lundi , les policiers du RAID débarquent sans ménagement chez Tuncel et l’arrête avec force devant ses enfants. Perquisition, garde à vue de 30 heures, interrogatoire. Tuncel sera relâché puisque aucune charge n’a été retenue contre lui mais il dénonce une arrestation abusive et compte bien demander réparation.

Publié le vendredi 19 février 2016 à 15:19, modifications vendredi 19 février 2016 à 18:13

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !