Actualité

Europol veut retrouver les pédophiles à l´aide des internautes

Ce jeudi une campagne a été lancée par l’agence européenne spécialisée dans la répression de la criminalité Europol. Leur but : que le public aide a remonter les pistes jusqu’aux pédophiles où leurs victimes.

Enfin un moyen de se sentir utile via internet. En effet qui n’a jamais rêvé en voyant des scènes tragiques de pouvoir aider. Maintenant c’est possible, en effet Europol a mis en ligne hier des photos représentant des scènes qui sont liées à des affaires de pédophilie, agressions sexuelles, viols… A priori des objets sans intérêt comme un t-shirt, un sac, un badge, du gel douche mais pourtant précieux pour un œil avisé. Effectivement, ces objets sont des indices qui amènent à des pistes, qui conduisent à la victime ou au bourreau. Europol déclare:

Les plus petits détails peuvent parfois aider à résoudre une affaire

“Stop Child Abuse – Trace an object”

” Stop aux abus sexuels sur les enfants, tracez un objet” tel est le titre de leur campagne sur internet. Chaque internaute peut donc se transformer en détective privé derrière son écran. Ainsi peut être, sauver la vie d’un enfant en danger. L’organisation espère donc que ces objets soient reconnus et que le public contacte les enquêteurs pour leur livrer des informations « de façon anonyme », explique à 20 Minutes Claire Georges, porte-parole d’Europol.

Grâce à ce système, Europol a réussi à boucler deux affaires. L’une des photos portait sur des sacs de course que l´on apercevait au second plan. Quelqu’un a reconnu qu’ils provenaient d’un magasin norvégien et ainsi ils sont remontés jusqu’au pédophile. Sur un autre cliché, ce sont des poubelles qui ont fait suivre la piste de la police jusqu’en Belgique.

Depuis que la vingtaine de photos sont apparus sur internet, la police a déjà reçu 1000 témoignages. Des affaires non résolus par les enquêteurs. Le directeur d’Europol, Rob Wainwright explique dans un communiqué:

ce projet cherche à utiliser l’étendue mondiale d’internet pour autoriser le public à contribuer à cette investigation et jouer un véritable rôle dans la prévention de la maltraitance des enfants dans le monde

Une méthode qui a fait ses preuves

Europol s’était déjà servi des internautes pour l’aider à retrouver des criminels. Ainsi en novembre 2016, l’office avait mis en ligne un calendrier de l’avant des criminels les plus recherchés d’Europe via le site eumostwanted. Une réussite car cela a permis l’interpellation de onze d’entre eux.
On espère qu’ils aient autant de succès et de résultats avec cette campagne contre la pédophilie. Un fléau qui se répand de plus en plus sur le web via des sites malsains.

 

Publié le vendredi 2 juin 2017 à 15:17, modifications vendredi 2 juin 2017 à 15:17

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !