Actualité

Éthiopie : Des hommes gavés au lait et au sang pour devenir obèses

Ethiopie tribu Bodi

Dans le sud-ouest de l’Éthiopie, pour devenir les plus gros de leurs tribus, les hommes se nourrissent de lait et de sang de vache.

L’obésité, un signe de puissance

Tous les ans, au mois de juin, une compétition pas comme les autres se déroule au sein de la tribu Bodi en Éthiopie. En effet, certains hommes de la tribu tentent de devenir le plus gros possible. Le grand gagnant ne reçoit pas de prix. Dans cette tribu éthiopienne, l’obésité est perçue comme un signe de puissance.

Ethiopie tribu Bodi

Grossir le plus possible

Bien loin de l’image qui colle à la peau des Éthiopiens dont les principaux représentants sur le plan international sont les coureurs de fond, ces hommes célibataires doivent ingérer un mélange de lait et de sang de vache toute la journée afin de prendre le plus de poids possible.

Leur période d’engraissement commence ainsi six mois avant le nouvel an Ka’el. Cette mixture riche qui permet de faire gonfler leur ventre est difficile à ingérer. Ils doivent également rester confinés dans leur hutte et n’ont pas le droit d’avoir des relations sexuelles.

Ethiopie tribu Bodi

Selon Slate Afrique, le jour de la cérémonie, les participants s’enduisent d’argile et de cendres. Ensuite, ils paradent autour d’un arbre sacré pendant plusieurs heures avant que l’un d’entre eux soit désigné. L’élu gagne le respect de ses pairs pour le restant de ses jours.

Publié le lundi 10 avril 2017 à 9:52, modifications mardi 11 avril 2017 à 11:01

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !