Actualité

États-Unis : Ed Buck, grand donateur du parti démocrate, ne sera pas mis en examen dans l’affaire du jeune escort retrouvé mort à son domicile

À Hollywood, Ed Buck, 62 ans, est l’un des plus généreux donateurs du parti démocrate. Le 27 juillet 2017, Gemmell Moore, un SDF et escort afro-américain de 26 ans, est retrouvé mort dans l’appartement du démocrate. Un an plus tard, aucune charge ne sera retenue contre lui.

Le parquet de Los Angeles décide de ne pas poursuivre Ed Buck. Malgré les accusations qui pointent sa prédation de jeunes hommes noirs, ils estiment n’avoir pas de preuves suffisantes justifiant une mise en examen.

Gemmel Moore est retrouvé mort chez Ed Buck

Le 27 juillet 2017, les autorités retrouvent le corps sans vie de Gemmel Moore au domicile d’Ed Buck.  De fait, la victime a succombé à une overdose à la méthamphétamine. Il s’agit d’une drogue de synthèse particulièrement addictive. Le médecin légiste qualifie ce décès d’accidentel. Toutefois, dans son rapport qu’a obtenu le Los Angeles Times, il révèle ce que ses collègues ont trouvé sur les lieux.

À l’intérieur de la maison d’Ed Buck, au milieu des sex toys, les policiers notent des sachets contenant, selon leurs soupçons, de la méthamphétamine. De plus, ils découvrent du matériel typique d’usagers de drogues. D’après le Los Angeles Times, ce rapport contient une annotation édifiante.

Sur cette scène (de crime), on soupçonne quelqu’un d’échanger de la drogue contre du sexe.

Dit la remarque du document.

Cependant, une personne a expurgé le texte à l’endroit où figurait le nom du suspect.

Les preuves sont insuffisantes pour inculper Ed Buck

C’est du moins le constat du dossier d’évaluation des chefs d’accusation du bureau du procureur.

Les preuves sont insuffisantes, pour affirmer au-delà d’un doute raisonnable, qu’Ed Buck est responsable de la mort de Gemmel Moore.

Décidait donc le magistrat dans un premier temps.

De la même façon, les autres preuves admises au dossier sont elles aussi insuffisantes pour affirmer, au-delà d’un doute raisonnable, que le suspect Buck a fourni de la drogue à Gemmel Moore, ou que Buck en possédait lui-même.

Poursuivait le bureau du procureur, écartant de fait toutes les raisons de mise en examen avancées par les requérants.

Par conséquent, avec la mort de Gemmel Moore classée en accident, il n’y a eu ni arrestation, ni aucune charge retenue contre qui que ce soit.

Publié le mercredi 1 août 2018 à 9:21, modifications mercredi 1 août 2018 à 9:22

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !