Actualité

En Juillet 2014 , on connaissait les projets d’attentats des frères Abdeslam

Depuis Juillet 2014 , la police fédérale avait entre leurs mains l’information comme quoi les frères Abdeslam préparaient un attentat. C’est l’Echo qui rapporte cette information.

En juillet 2014, la section anti-terroriste de la police judiciaire fédérale (DR3) reçoit un coup de téléphone d’une source jugée crédible par les services. Cette personne indique aux enquêteurs que les frères Abdeslam, Salah et Brahim, préparent un attentat et que la menace est imminente.

Vous devez faire quelque chose

Dan leur entourage familial, les frères Abdeslam ne cachent plus leurs intentions djihadistes. La police locale de Molenbeek mènera par la suite une enquête et auditionnera les deux suspects en février 2015, comme le révèle la RTBF. La police fédérale jugera par la suite qu’ils ne représentent pas un danger. Le parquet fédéral, suivant l’avis de la PJ, classera le dossier en juin 2015.

Circulez, il n’y a donc rien à voir. Les Abdeslam sont jugés “non radicalisés.

Puis surviennent les attentats du 13 Novembre 2015 où le monde entier découvre la responsabilité des frères Abdeslam dans la mise en place des attentats de Paris.

Au sein de la PJ, on s’énerve de ces accusations disant que l’information a été prise à la légère. Actuellement, la Police des Polices retrace le fil des événements pour comprendre ce dysfonctionnement.

Un policier qui travaille dans ses services est quant à lui catégorique ” “Si on avait traité toutes ces informations correctement, on aurait pu éviter les attentats de Paris”. Un de ses collègues ajoutera : “On a vraiment été dans l’amateurisme le plus total”.

Publié le mardi 1 mars 2016 à 10:57, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !