Actualité

Emmanuel Macron en week-end à Honfleur “à titre privé et à ses frais” (Elysée)

Emmanuel et Brigitte Macron passent la Toussaint à Honfleur, en Normandie, un séjour “à titre privé” et aux frais du couple présidentiel, a précisé jeudi l’Élysée.

Le couple présidentiel s’est rendu en début d’après-midi au bistro des artistes dans la vieille ville de Honfleur (Calvados) avant de déambuler dans les rues de ville, saluant des passants et posant pour des selfies, a constaté un photographe de l’AFP.

L’Élysée a précisé à l’AFP que le président de la République “réside à Honfleur dans un hôtel où il se rend depuis de nombreuses années”. “Il y réside à titre privé et à ses frais”, a souligné la présidence.

“Le président de la République et son épouse ont par ailleurs comme chaque année leurs habitudes dans les cafés de la ville et ils n’en changeront pas”, a ajouté la même source.

D’après le quotidien Ouest-France, Brigitte et Emmanuel Macron réside à la ferme Saint-Siméon, un hôtel cinq étoiles dans une auberge normande du XVIIè siècle, qui propose des chambres de 360 à 1.205 euros la nuit (pour la suite avec vue sur mer).

Emmanuel Macron fait le pont de la Toussaint, de jeudi à samedi, “comme des millions de Français”, avait précisé mardi le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux à l’issue du Conseil des ministres avancé d’un jour.

Le chef de l’Etat est attendu dimanche à Strasbourg pour assister, dans la cathédrale, à un concert avec son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier pour marquer le début des célébrations du centenaire de la fin de la Première guerre mondiale.

Suivra, la semaine prochaine, une longue “itinérance” dans 11 départements de l’est et du nord sur les grands lieux de ce conflit, avant une cérémonie à Paris, le 11 novembre, avec près d’une centaine de dirigeants étrangers.

Emmanuel Macron sera donc “sur le terrain 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 la semaine prochaine”, avait souligné l’Elysée mardi. “Il n’y a pas de coup de fatigue, mais oui il gère l’effort”, a précisé la présidence, alors que plusieurs médias ont insisté sur la fatigue de Macron, confronté à un été et une rentrée difficiles.

Publié le jeudi 1 novembre 2018 à 15:40, modifications jeudi 1 novembre 2018 à 15:40

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !