Actualité

Election Présidentielle 2017 : Comment expliquer le comportement des Français devant les urnes ?

Un désintérêt pour la politique et une grande déception !

Le premier tour de l’élection présidentielle est passé, et nous savons donc que le second tour opposera Marine Le Pen à Emmanuel Macron. La candidate du Front National a récolté, selon les dernières estimations Ipsos/Sopra Steria, 21.9% des votes, tandis qu’Emmanuel Macron est en tête, avec 23.7% des votes. Mais comment les Français ont-ils abordé ce vote ? Ont-ils été motivés par le scrutin ? Comment ont-ils fait leur choix ? Que penser de l’abstention ?

Une enquête d’Ipsos/Sopa Steria a été réalisée pour tenter d’expliquer le comportement des Français devant les urnes, ce dimanche 23 avril.

Le taux d’abstention est-il en hausse?

Les Français se sont déplacés en masse ce dimanche 23 avril pour aller voter. Ils ont été un peu moins de 78% à aller voter pour ce premier tour de l’élection présidentielle. Ce qui élève l’abstention à 22.7%. Ce n’est pas tant que ça… Mais à titre de comparaison, l’abstention était de 16.2% en 2007 et de 20.5% en 2012.

On assiste donc à une augmentation du nombre d’abstentionnistes en France. On peut donc se demander pourquoi… Mais il y a plusieurs éléments de réponses à cette épineuse question… En réalité, les Français qui ont décidé de s’abstenir avancent plusieurs raisons pour expliquer leur choix.

41% des abstentionnistes avouent être fortement déçus par les hommes et les femmes politiques qui se sont présentés cette année à l’élection présidentielle, et ont donc choisi de ne pas aller voter.

20% de ceux qui s’abstiennent affirment que de toute manière, le résultat de cette élection ne changera absolument rien à leur vie quotidienne, et qu’ils ne comprennent donc pas l’intérêt d’aller voter. Enfin, 19% d’entre eux estiment que les programmes ne sont pas convaincants, et qu’ils ne savent pas pour qui voter. Dans le doute, ils préfèrent s’abstenir !

Ceux qui s’abstiennent ont donc pour la plupart une bonne raison de le faire. C’est un véritable choix de la part de l’électeur que de ne pas accomplir son devoir de citoyen.

Et ceux qui ont voté ?

Les Français sont tout de même nombreux à avoir fait le déplacement. On pourrait penser qu’ils sont allés voter pour soutenir le candidat qui leur convient le mieux, et qui répond à leurs attentes. Mais en réalité, un tiers des sondés explique être allé voter uniquement pour accomplir leur devoir civique : ils sont nombreux à avouer qu’ils ne sont pas convaincus, ni par les candidats ni par les programmes. Mais que voter fait partie de leurs obligations, et qu’ils souhaitent utiliser ce droit.

Et ce qui est assez incroyable, c’est que 15% de ceux qui ont été interrogés ont voté uniquement pour empêcher un candidat d’être présent au second tour. Ils préfèrent donc aller voter pour éviter une mauvaise surprise ! Ils espéraient simplement faire barrage à tel ou tel candidat.

Mais ce qui est certain, c’est que la campagne électorale n’a pas intéressé les Français…

Une campagne électorale très critiquée

La campagne électorale qui s’est achevée ce vendredi à minuit est sévèrement jugée par les Français. En effet, deux tiers de ceux qui ont été interrogés jugent la campagne inintéressante, et seulement 8% estiment que c’était très intéressant…

Mais ces résultats et ces critiques dépendent beaucoup des candidats. En effet, ceux qui ont soutenu la candidature de Jean-Luc Mélenchon sont 46% à avoir trouvé la campagne du candidat plutôt intéressante.

Quoiqu’il en soit, cette élection présidentielle était vraiment très particulière, et le comportement des électeurs reste encore difficile à analyser… Attendons de voir ce que les Français décideront de faire au second tour !

Publié le lundi 24 avril 2017 à 8:28, modifications dimanche 23 avril 2017 à 22:21

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !