Actualité

Effondrement du viaduc Morandi : Le gouvernement italien décrète l’état d’urgence pour un an à Gênes

Giuseppe Conte a annoncé des mesures après l’effondrement du viaduc Morandi à Gênes, en Italie. L’état d’urgence a été déclarée dans la région.

Le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, a annoncé mercredi 15 août devant la presse l’instauration d’un état d’urgence pour 12 mois à Gênes. Ville où le viaduc Morandi s’est effondré mardi 14 août, provoquant la mort d’au moins 39 personnes, dont quatre Français. Par ailleurs, une journée de deuil national doit aussi être décrétée mais la date n’a pas encore été arrêtée.

“Nous avons entendu la requête du président de la région”

Cette annonce a été faite après une réunion extraordinaire à Gênes du conseil des ministres. En outre, ce dernier a également décidé de débloquer 5 millions d’euros en aide d’urgence.

Nous avons entendu la requête du président de la région et décrété l’état d’urgence pour 12 mois.

A indiqué Giuseppe Conte devant la presse, à l’issue de cette réunion extraordinaire.

Nous avons débloqué, pour la mise en place des premières interventions, cinq millions d’euros du fonds d’urgence nationale.

A-t-il ajouté, précisant qu’une journée de deuil national serait proclamée.

Nous sommes en train de déterminer le jour pour le faire coïncider avec les funérailles des victimes.

Course contre la montre

Alors que le pays entier est sous le choc de ce drame, les pompiers ont travaillé d’arrache-pied toute la nuit de mardi à mercredi pour retrouver d’éventuels survivants. Les secours s’affairaient toujours mercredi en fin de journée avec l’aide de chiens et de pelleteuses dans l’amas de béton et de ferraille gisant en contrebas du pont.

L’espoir ne cesse jamais. Nous avons déjà sauvé une dizaine de personnes sous les décombres. On va travailler 24 heures sur 24.

A déclaré mardi soir un responsable des pompiers, Emanuele Gissi.

Cependant, le bilan des victimes sauvées n’a pas beaucoup évolué dans la journée. Ainsi, on dénombre 39 morts et 16 blessés, dont neuf dans un état grave, ainsi que plusieurs disparus. Trois enfants âgés de 8 à 13 ans figurent parmi les morts. Il y a également quatre jeunes Français, ainsi que trois Chiliens et un Colombien.

Enfin, seulement quelques heures après l’effondrement du viaduc, la polémique a commencé à enfler concernant des défauts de sécurité et de maintenance du pont. En effet, des incidents avaient été plusieurs fois signalés. De son côté, le gouvernement a mis en cause la société chargée de gérer l’autoroute. Ainsi, il l’accuse de ne pas avoir assuré l’entretien du viaduc. Giuseppe Conte a confirmé que le gouvernement entendait révoquer la concession de la société gérant le tronçon d’autoroute, Autostrade per l’Italia. Celle-ci gère près de la moitié des quelque 6.000 km d’autoroute du pays.

L’effondrement n’est pas dû à la fatalité.

A martelé le procureur de Gênes, Francesco Cozzi, venu sur les lieux, alors que l’enquête débutait.

Publié le jeudi 16 août 2018 à 10:44, modifications jeudi 16 août 2018 à 10:19

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !