Actualité

Disparues de Perpignan : Une découverte relance l’affaire Benitez

Des ossements ont été découverts au bord de l’étang du Barcarès, près de Perpignan… Une découverte qui relance l’affaire Benitez. Explications.

Le 14 juillet 2013, Allison Benitez, âgée de 19 ans et candidate à l’élection de Miss Roussillon, disparaissait tout comme sa mère, Marie-Josée Benitez, âgée de 54 ans.

Cette dernière étant en instance de divorce, les enquêteurs s’étaient donc rapidement tournés vers le père et mari, Francisco Benitez, un adjudant-chef à la Légion étrangère de Perpignan.

Depuis, l’enquête a permis de déterminer que la fille et la mère ne sont jamais ressorties de l’appartement familial situé dans un quartier populaire de Perpignan.

A relaté France 3.

Seuls éléments de l’enquête, des traces des sangs avaient été retrouvées dans le congélateur.

Bien que le suspect numéro un se soit suicidé vingt jours plus tard après avoir clamé son innocence, les enquêteurs avaient poursuivi leurs investigations.

À l’époque, Allison et sa mère n’étaient pas les seules personnes disparues. L’ancienne maîtresse du militaire, Simone de Oliveira Alvès, avait elle aussi été portée disparue à Nîmes.

Sa famille est d’ailleurs toujours convaincue de la culpabilité de Francisco Benitez. Selon l’avocat de la famille de Simone, cette dernière venait d’apprendre que le légionnaire continuait de voir Marie-Josée alors qu’elle pensait leur histoire terminée. Il semblerait aussi qu’Allison ait découvert l’existence de cette maîtresse peu avant sa disparition.

Jusque là cette énigme était non résolue. Or, plus de trois ans après les faits, il se peut qu’une avancée soit en train de se dessiner dans ce mystère des disparues de Perpignan. En effet, des fragments d’ossements qui pourraient être liés à l’affaire ont été retrouvés vendredi 23 septembre sur une plage de Barcarès (dans les Pyrénées-Orientales).

C’est le frère de Marie-Josée Bénitez, Éric Barbet, qui a lui-même découvert des ossements au bord de l’étang du Barcarès, avant d’alerter les enquêteurs. Il avait été orienté par les indications d’un témoin.

Une personne m’a contacté via les réseaux sociaux, après avoir vu, en avril 2015, des cheveux longs dépasser d’un sac poubelle enterré. Elle m’a donné un point GPS et je suis tombé sur des ossements que j’ai montrés à deux médecins généralistes

A déclaré Éric Barbet à l’AFP.

Le parquet de Perpignan a donc ouvert une enquête pour « recherche des causes de la mort », à la suite de cette découverte, selon Maître Etienne Nicolau, l’avocat de la sœur de Marie-Josée Benitez.

Et le lieu de cette découverte ne serait pas un hasard. En effet, il s’agit d’une zone qui était fréquentée par Francisco Benitez et qui se situe à quelques kilomètres de la Pinède de Port-Leucate, où les premières recherches avaient déjà été menées.

Publié le dimanche 25 septembre 2016 à 12:14, modifications dimanche 25 septembre 2016 à 11:13

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !