Actualité

Depardieu visé par une enquête pour viols et agressions sexuelles

Le monument du cinéma français, Gérard Depardieu, est à son tour accusé de viols et agressions sexuelles par une jeune comédienne, et visé par une enquête à Paris, des faits qu’il “conteste absolument” selon son avocat.

La plainte contre Gérard Depardieu a été déposée lundi à la gendarmerie de Lambesc (Bouches-du-Rhône). Le parquet d’Aix-en-Provence a immédiatement ouvert une enquête préliminaire avant de s’en dessaisir mercredi au profit du parquet de Paris, qui a confié les investigations au 3ème district de police judiciaire (DPJ), selon une source judiciaire.

La plaignante est “une jeune comédienne et danseuse âgée d’une vingtaine d’années”, selon Le Parisien. Elle a expliqué “avoir été abusée sexuellement à deux reprises par l’acteur”, “en marge d’une répétition informelle pour une pièce de théâtre”, selon le quotidien.

Les faits se seraient déroulés au domicile parisien de Depardieu, un hôtel particulier du VIe arrondissement, les 7 et 13 août, ajoute le journal.

“Gérard Depardieu conteste absolument toute agression, tout viol”, a réagi son avocat Me Hervé Temime auprès de l’AFP. “J’ai été informé par des journalistes dès le 28 août”, au lendemain du dépôt de plainte, “ce qui est totalement anormal”, s’est indigné l’avocat de ce monstre sacré du cinéma français.

“Je regrette le caractère public de cette procédure qui porte un préjudice majeur à Gérard Depardieu, dont je suis convaincu que l’innocence sera reconnue”, a déclaré Me Temime, appelant à “un maximum de retenue et de modération dans le respect du droit de toutes les parties”.

Cette plainte contre l’acteur français, l’un des plus connus à l’étranger, intervient après une série d’affaires ayant touché, en premier lieu, des célébrités du monde du cinéma dans le sillage de l’affaire qui a visé le producteur américain Harvey Weinstein en octobre 2017.

En France, l’acteur et metteur en scène de théâtre Philippe Caubère fait l’objet d’une enquête depuis le mois d’avril, après la plainte pour viol d’une comédienne et ancienne militante Femen. Il dément l’accusation et les investigations se poursuivent.

Le réalisateur Luc Besson est lui aussi visé depuis mai par une enquête après la plainte d’une comédienne et mannequin de 27 ans qui l’accuse de l’avoir violée dans un hôtel à Paris.

Tournage en France

Mais ces affaires, portées sur les réseaux sociaux par le mouvement #Metoo et, en France, #Balancetonporc, se sont étendues bien au-delà du monde du cinéma.

Dès le mois d’octobre 2017, dans la foulée du scandale Weinstein, l’intellectuel musulman Tariq Ramadan avait été accusé en France de viols par trois femmes. Il a été mis en examen et est incarcéré depuis le 2 février.

Le monde politique n’a pas été épargné. L’ex-ministre Nicolas Hulot et le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin ont eux aussi été accusés d’agressions sexuelles, qu’ils ont démenties catégoriquement.

Ce scandale intervient alors que Gérard Depardieu est depuis le 1er août en tournage en France pour le film “Fahim” de Pierre-François Martin-Laval, selon le magazine Le Film Français.

L’acteur césarisé du “Dernier Métro” est aussi au coeur d’une mini-série documentaire sur le Japon dont la diffusion doit commencer lundi pour une semaine sur Arte.

Révélé en 1974 dans les “Valseuses” de Bertrand Blier, Gérard Depardieu a interprété de multiples personnages, dont la plupart des grands héros de la littérature nationale, de Cyrano de Bergerac au Jean Valjean des “Misérables”.

Père de quatre enfants, dont l’acteur Guillaume Depardieu décédé en 2008, il a acquis une immense notoriété internationale au fil de sa carrière, en dépit de ses sorties qui ont parfois défrayé la chronique.

Il a ainsi alimenté la rubrique faits divers par des dérapages, en assommant un paparazzi à Florence en 2005, en urinant dans la cabine d’un vol Paris-Dublin en 2011 ou en frappant un automobiliste en plein Paris en 2012.

Devenu vigneron et entrepreneur dans la gastronomie, également chanteur, il s’est vu accorder la citoyenneté russe en 2013 par le président Vladimir Poutine.

Publié le jeudi 30 août 2018 à 20:40, modifications jeudi 30 août 2018 à 20:40

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !