Actualité

Daech contraint de réduire les salaires de moitié

Affaibli par les diverses attaques contre les sites pétroliers et les plateformes de financement, l’État Islamique doit se serrer la ceinture et réduire les salaires de moitié.

Suite à une résolution de l’ONU adoptée à l’unanimité qui avait pour but d’attaquer le portefeuille de l’État Islamique en éliminant ses sources de financement, Daech doit enfin se serrer la ceinture. En effet, l’effort américain pour lutter contre les djihadistes en Irak et en Syrie a désormais une nouvelle stratégie : attaquer les sites où les terroristes gagnent et gardent de l’argent.

L’État Islamique, ou Daech (expression utilisée pour désigner le groupe en arabe), a accumulé des millions de dollars en monnaie locale et en dollars à travers l’Irak et la Syrie, grâce à la vente illicite de pétrole. Le colonel Steve Warren, porte-parole de la coalition sous commandement américain qui combat l’État Islamique depuis août 2014, a déclaré que neuf attaques sur l’Iran et la Syrie ces derniers mois ont provoqué la destruction de dizaines de millions de dollars appartenant à Daech.

L’armée américaine a publié des vidéos de frappes aériennes sur les sites où se réalisent la collecte et le transfert d’argent. Sur une des vidéos réalisées lors d’une attaque à Mossoul au début du mois, on peut même apercevoir des milliers de billets s’envoler au-dessus d’épais nuages de fumée.

La coalition démontre ainsi que les attaques sur les plateformes de financement de l’État Islamique, combinées aux attaques sur les camions qui transportent le pétrole, fragilisent les djihadistes. Les dirigeants du mouvement extrémiste ont même dû réduire de moitié les salaires des combattants de 50%.

Publié le jeudi 21 janvier 2016 à 15:28, modifications jeudi 21 janvier 2016 à 18:08

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !