Côte d’Ivoire : des musiciens défient les terroristes en chantant (vidéo)

Pousser la chansonnette pour se moquer du terrorisme et clamer haut et fort la liberté d’expression, c’est la résolution de ces artistes ivoiriens, le collectif Bassam.

Alors qu’AQMI (organisation djihadiste terroriste d’origine algérienne) avait menacé de frapper la Côte d’Ivoire après les attentats de Bamako (au Mali) en novembre 2015 et de Ouagadougou (au Burkina-Faso) en janvier dernier, le gouvernement ivoirien avait renforcé les mesures de sécurité sur Abidjan (la capitale économique).

Malheureusement c’est sur la station balnéaire de Grand-Bassam, très courue de Côte d’Ivoire, que les terroristes ont décidé de frapper le 13 mars 2016.

Selon le dernier bilan officiel, ces attaques terroristes ont causé la mort de 16 civils et de trois agents des forces spéciales ivoiriennes.

En réaction à cette horreur, le collectif d’artistes ivoiriens, Collectif Bassam, a choisi de riposter en chanson en tournant le clip sur une plage de Grand-Bassam.

Le morceau prône un islam de paix et son titre est « même pas peur ».

Les artistes veulent rappeler que le Coran demande de

ne pas tuer pas la personne humaine car Dieu l’a déclarée sacrée.

En Côte d’Ivoire, on est debout, djihadistes on n’a même pas peur ! […] Tu ne veux pas voir (des) femmes nues, mais tu fais quoi sur les plages ? […] À cause de 70 vierges tu tues des innocents

Modifié : 26 mars 2016 9 h 05 min

Ce site utilise des cookies.