Actualité

Corée du Nord – Etats-Unis, la photo qui fait polémique

Voici qui devrait relancer les tensions entre la dictature nord-coréenne et la République américaine. La Corée du Nord a utilisé une photo d’un chien devant son “gâteau d’anniversaire” avec un chapeau pointu sur la tête, l’air malicieux. Le cliché n’est pas récent puisqu’il date de 2010. Le but de la démarche : dénoncer la décadence américaine.

L’antagonisme entre la Corée du Nord et les Etats-Unis n’est pas nouveau, c’est connu ! Les tensions remontent même à la Guerre de Corée qui s’est terminée en 1953. Depuis, chaque pays considère l’autre comme “indésirable”. Au point tel que le moindre motif est désormais apte à créer de nouveaux conflits. Dernier exemple en date, la dictature nord-coréenne (dirigée depuis le 13 avril 2012 par Kim Jong-un) a diffusé très récemment une photo quelque peu amusante.

Au-delà de la dimension “rigolote” de cette image, la symbolique est forte pour l’Etat asiatique. La photo représente un chien sourire aux lèvres devant un gâteau d’anniversaire portant un chapeau sur la tête. Riley, c’est le nom de ce petit toutou qui avait amusé le web en 2010, a donc été utilisé comme outil de propagande par la Corée du Nord dénonçant par ce biais la décadence de la puissance américaine.

Mais plus que cette décadence pointée du doigt par le régime nord-coréen, ce sont les dérives en général de l’Occident qui sont dénoncées. La télévision du pays y a même réalisé un petit reportage qui compile toutes les images et vidéos de ce qui se fait de pire aux Etats-Unis. L’image de Riley n’a pas été choisie au hasard.

Il s’agit là de dénoncer et de tourner en dérision l’admiration débordante des propriétaires de chiens pour leurs animaux de compagnie, qui n’hésitent plus à débourser des centaines voire des milliers de dollars pour les habiller, décorer leur maison avec des portraits à leur effigie, etc…  D’où le terme de “décadence” employé par la Corée du Nord. On ne sait pas encore comment la République nord-américaine a réagi à cette énième provocation du régime dictatorial. On espère juste que les Etats-Unis ne vont pas réagir de manière trop violente. Affaire à suivre.

Publié le jeudi 9 juillet 2015 à 17:26, modifications jeudi 9 juillet 2015 à 17:26

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !