Actualité

Colis suspects aux Etats-Unis: des actes de “terrorisme intérieur”

Le chef républicain du Sénat américain a dénoncé mercredi des “actes de terrorisme intérieur” après l’envoi de colis potentiellement explosifs à l’ex-président démocrate Barack Obama, l’ancienne secrétaire d’Etat et candidate démocrate à la présidentielle Hillary Clinton ainsi qu’à la chaîne CNN.

“Je m’élève avec tous les Américains pour condamner les tentatives d’actes de terrorisme intérieur survenues aujourd’hui”, écrit Mitch McConnell dans un communiqué, en remerciant les forces de l’ordre et les services postaux qui “protègent nos dirigeants et personnalités publiques face à de tels actes inadmissibles”.

Le chef républicain de la Chambre des représentants, troisième personnalité politique la plus puissante aux Etats-Unis, a également durement condamné l’envoi de ces colis, moins de deux semaines avant les élections parlementaires cruciales du 6 novembre.

“Nous ne tolérerons aucune tentative de terroriser des personnalités publiques”, a-t-il écrit sur Twitter. “Les responsables d’actes aussi répréhensibles doivent être traduits en justice”.

Le service fédéral chargé de la protection des anciens présidents et de leur famille a indiqué mercredi avoir intercepté deux colis contenant “des engins explosifs potentiels” destinés à Hillary Clinton et Barack Obama, deux jours après qu’une bombe artisanale a été retrouvée chez le financier George Soros, autre démocrate notoire.

La police de Floride a plus tard annoncé mercredi enquêter sur la découverte d’un “colis suspect” à proximité du bureau de l’élue au Congrès américain Debbie Wasserman Schultz, ex-présidente du comité national du parti démocrate.

Personne n’a encore revendiqué l’envoi de ces colis. La Maison Blanche a rapidement dénoncé des actes “ignobles”.

Publié le mercredi 24 octobre 2018 à 19:10, modifications mercredi 24 octobre 2018 à 19:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !