Actualité

Charlie Hebdo : La femme du policier chargé de la sécurité de Charb porte plainte

Elle veut des réponses… Un an après l’attentat à Charlie Hebdo, la femme de l’un des deux policiers chargés de la sécurité de Charb a décidé de porter plainte pour « homicide involontaire ».

Alors que la mairie de Paris a rendu hommage ce mardi 5 janvier aux victimes tuées lors de l’attentat à Charlie Hebdo, qui s’est déroulé le 7 janvier 2014, nos confrères de L’Express rapportent qu’Ingrid Brinsolaro, la femme de Franck Brinsolaro, le policier qui était chargé d’assurer la sécurité de Charb, a décidé de porter plainte pour “homicide involontaire”.

Interrogée par le quotidien, Ingrid Brinsolaro explique :

Cette plainte comporte des circonstances aggravantes dues à des négligences administratives.

En effet, Ingrid Brinsolaro estime que son époux a été « sacrifié », comme elle l’expliquait dimanche dernier, devant les caméras de France 2. La veuve de Franck Brinsolaro avait également ajouté :

Il n’avait aucune chance de s’en sortir.

Charb bénéficiait d’une protection policière depuis l’incendie criminel qui avait touché Charlie Hebdo en 2011. Un dispositif de protection qui avait été allégé quelques mois avant l’attaque des frères Kouachi. Cette mesure aurait été faite à « la demande » de Charb, qui n’était plus protégé que par deux policiers.

Ingrid Brinsolaro rapporte que son mari lui avait confié à plusieurs reprises qu’il était inquiet de cet allègement dans le dispositif de protection policière. Nos confrères de L’Express précisent :

Franck Brinsolaro évoquait avec sa femme le fait qu’il ne ferait pas le poids contre une attaque djihadiste et l’arsenal de guerre dont usent les terroristes.

En portant plainte, Ingrid Brinsolaro espère ainsi que le ministère de l’Intérieur répondra enfin à toutes ses questions.

Publié le mardi 5 janvier 2016 à 14:30, modifications mardi 5 janvier 2016 à 14:30

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !