Actualité

Champs-Elysées : une intervention policière est en cours

Une intervention policière est en cours sur les champs-Elysées . Pour l’instant on ignore s’il s’agit d’un accident ou d’un acte volontaire.

A terre, l’homme est actuellement inconscient

Un homme a percuté en voiture un fourgon de la gendarmerie sur les Champs-Élysées à Paris ce lundi après-midi, sans faire de blessés.

Selon un journaliste de Libération, qui était sur place au moment des faits, la voiture du conducteur s’est embrasé, il explique:

Il était 15h45 environ. Une colonne de camionnettes de la gendarmerie vient de l’Etoile (en haut de l’avenue) et prend l’avenue des Champs-Elysées, je la suis en scooter. Ils vont un peu plus vite que moi et, arrivés 300 mètres avant le rond-point du Grand-Palais, je vois cette colonne à l’arrêt, avec une voiture qui semble les bloquer devant, un peu en travers. Des gendarmes sortent des véhicules. Et là, je vois une implosion dans l’habitacle du véhicule à l’arrêt, avec un jet de flamme qui sort. Les gendarmes se précipitent dans leur camion pour prendre des outils et cassent les vitres de la voiture. Un motard les aide. Ils arrivent à ouvrir la voiture, qui est toujours en feu. Ils sortent un homme et ils le tirent jusqu’au sol pendant que d’autres utilisent des extincteurs .

La police en cours d’intervention

ALERTE INFO – Un fourgon de gendarmerie percuté près des Champ…

Un homme a percuté un car de gendarmes près des Champs-Élysées.

Publié par LCI sur lundi 19 juin 2017

Mise à jour le 19/06/2017 à 17h37

Un homme, fiché S, a percuté en voiture un fourgon de la gendarmerie. L’acte volontaire est dorénavant privilégié.

Pierre-Henry Brandet, le porte-parole du ministère de l’intérieur, a précisé que le conducteur était « très vraisemblablement décédé » et qu’il se trouvait toujours à côté de son véhicule, autour duquel des opérations de déminage étaient en cours.

 

Mise à Jour le 19/06/2017 à 17h50

Pierre-Henry Brandet, le porte-parole du ministère de l’intérieur a expliqué à l’antenne

Une nouvelle fois, les forces de sécurité en France ont été visées.

Il a également précisé que la voiture

contenait un certain nombre d’armes, d’explosifs permettant éventuellement de pouvoir faire sauter cette voiture.

Malheureusement, cet acte ignoble ne peut que nous faire penser à ce policier, Xavier Jugelé, tué par un terroriste sur l’avenue des Champs-Elysées le 20 avril dernier.

Publié le lundi 19 juin 2017 à 16:36, modifications mardi 20 juin 2017 à 16:00

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Vu sur le web

Vers le top