Actualité

Canada : Les gigantesques incendies de Fort McMurray restent incontrôlables

Les milliers d’habitants évacués de Fort McMurray dans l’ouest canadien sont toujours en proie aux terribles incendies qui se propagent depuis trois jours.

Plus de 1 100 pompiers luttent toujours contre 49 incendies, dont 7 complètement hors de contrôle, qui se sont déclenchés dans la province de l’Alberta, à l’ouest du Canada.

carte fortmcmurray

Bien que l’origine de ces feux soit encore inconnue, les responsables de la sécurité ont indiqué que les embrasements sont fréquents dans cette région du Canada. S’ils sont souvent plus tardifs dans la saison, la sécheresse et le temps très chaud de ces dernières semaines ont pu favoriser le déclenchement et la progression des incendies.

Ce sont quelques 100 000 personnes qui ont été évacuées depuis 48 heures et qui vont devoir faire preuve d’une extrême patience pour pouvoir regagner leur domicile.

En effet, les dégâts engendrés par les incendies de forêt et de broussailles sont tellement considérables qu’il est impensable que les habitants reviennent à Fort McMurray. La Première ministre de l’Alberta, Madame Notley, a déclaré :

Je vais être très directe, ce n’est simplement pas possible, ni responsable de spéculer sur le moment où les habitants pourraient rentrer et malheureusement, nous savons que ce ne sera pas une question de jours.

Jeudi 5 mai, les autorités ont organisé un pont aérien pour venir en aide aux 25 000 sinistrés au nord de la ville, pris en otages par les flammes. En effet, les feux n’ont cessés de progresser dans tous les secteurs de la ville. Des quartiers entiers ont été réduits en cendres.

Alors que toute la ville était vidée de ses habitants, les secours procédaient à de nouvelles évacuations dans les alentours.

Ainsi, toute l’agglomération de Fort McMurray et d’autres communes dans un rayon d’une dizaine de kilomètres ont également été désertées.

Pour l’heure, les services d’urgence ont relevé une amélioration, notamment grâce aux avancées plus lentes des incendies.

Pourtant, sept feux restent toujours hors de contrôle malgré les nombreux moyens déployés : 1 100 pompiers, une vingtaine de bombardiers d’eau et autant d’hélicoptères.

Cela représente la plus importante opération pour des incendies au Canada. Au total ce sont 85 000 hectares qui sont partis en fumées dont plus de 12 000 hectares autour de Fort McMurray. Dans ces conditions, L’Alberta a décrété l’état d’urgence de cette région.

Déjà, le gouvernement de la province d’Alberta a promis de débloquer des aides pour les sinistrés afin qu’ils puissent accéder aux premiers soins et besoins (vêtements, nourriture) et de pouvoir récupérer leurs objets de valeur et évaluer les dégâts.

Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, a jugé la situation :

Extrêmement préoccupante

Il a affirmé le soutien d’Ottawa à court terme ainsi que le déblocage d’aides pour la reconstruction de Fort McMurray.

De son côté, la Croix-Rouge canadienne a dégagé une aide d’urgence de 2 millions de dollars.

Heureusement aucune victime n’est à déplorer. Les dégâts matériels sont en revanche conséquents : pour la seule ville de Fort McMurray, la facture du sinistre pourrait coûter aux assureurs dans les 9 milliards de dollars canadiens (environ 6 milliards d’euros). Ce qui représenterait la catastrophe naturelle la plus coûteuse qu’ait jamais connue le Canada (source BMO Marchés de capitaux, une filiale de la Banque de Montréal).

 

Publié le vendredi 6 mai 2016 à 15:15, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !