Actualité

Climat : La Californie organise la résistance face à Donald Trump

Le gouverneur de Californie, pionnier de l’écologie aux États-Unis, s’impose comme l’opposant numéro un de Donald Trump sur l’environnement.

Depuis qu’il s’est retiré des accords de Paris sur le changement climatique, Donald Trump a soulevé un véritable tollé planétaire. Dès lors, sur le sol américain, de nombreuses initiatives en faveur du climat se sont multipliées.

Parmi celles-là, l’état de Californie, qui équivaut à la sixième puissance économique mondiale, s’est posé comme le plus féroce opposant à cette décision.

Ainsi, pour afficher son désaccord, Jerry Brown, le gouverneur de l’Etat, a annoncé jeudi 6 juillet que la Californie accueillera un sommet mondial sur le climat. Il se tiendra en septembre 2018.

Oui, je sais que le président Trump essaie de sortir de l’accord de Paris. Mais il ne parle pas pour le reste de l’Amérique. Nous pensons en Californie, et dans des Etats aux quatre coins de l’Amérique, qu’il est temps d’agir. Il est temps de s’unir. Et nous allons le faire lors de ce Sommet de l’action climatique

A-t-il déclaré un message vidéo à destination d’un festival organisé à Hambourg en Allemagne. Ville dans laquelle se tient actuellement le sommet du G20.

Une mobilisation contre les décisions de Donald Trump

Ainsi, pour cet événement Jerry Brown a convié des « entrepreneurs, chanteurs, musiciens, mathématiciens, professeurs et étudiants ».

Le sommet sera notamment marqué par la participation des premiers ministres canadien Justin Trudeau et norvégien Erna Solberg ainsi que du président argentin Mauricio Macri.

En outre, plusieurs musiciens comme Coldplay, Shakira et Pharrell Williams ont également confirmé leurs participations.

L’évènement mettra en lumière les initiatives en cours. Il « encouragera un engagement plus profond de toutes les parties, y compris les gouvernements nationaux ».

Ecologiste convaincu depuis son premier mandat en 1975, l’élu démocrate de 79 ans ne cesse de marteler que la décision de Donald Trump est une « erreur colossale ».

Trump parie sur un cheval mort. Trump a absolument choisi la mauvaise voie. Il a tort sur les faits, il a tort sur la réalité scientifique.

Scande-t-il à chacune de ses interviews.

Alliance pour le climat

Or, dès le retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat connu, le gouverneur Brown s’était engagé à continuer à promouvoir des politiques climatiques ambitieuses.

La Californie va faire tout ce qui est en son pouvoir non seulement pour maintenir le cap. Mais pour réunir des soutiens, dans d’autres Etats. D’autres provinces et d’autres pays.

Dans le même temps, Jerry Brown a appelé les autres gouverneurs à forger une alliance pour manifester leur soutien à l’accord de Paris.

En avril, il avait réussi à mobiliser trois nouveaux pays, Canada, Mexique, Suède, dans l’initiative « Under 2 Coalition ».

Ainsi, le groupe de 176 juridictions locales et régionales dans 36 pays a été lancé en 2015. L’ensemble des acteurs se sont engagés à limiter l’augmentation des températures moyennes mondiales à moins de 2 degrés.

Publié le samedi 8 juillet 2017 à 11:36, modifications samedi 8 juillet 2017 à 10:40

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !