Actualité

Brexit : Une pétition signée par plus d’un million de Britanniques pour un second référendum

Une pétition a été adressée au Parlement Britannique pour réclamer la mise en place d’un nouveau référendum dans la foulée de celui qui a sorti le Royaume-Uni de l’Union Européenne. Ce samedi, le million de signataires a été dépassé.

STORY - Episode 13/58

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)
Tout lire : Brexit

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vendredi 24 juin, le verdict est tombé : par 51,9% des voix (et une participation très forte de 72%) les britanniques ont décidé un Brexit, la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

Si les pro-Europe ont très mal vécu cette annonce, de nombreux Anglais qui avaient pourtant voté pour le Brexit ont également été abasourdis par le résultat.

En effet, certains d’entre eux ont voté pour la sortie de l’Europe, sans imaginer que leur décision aurait tant d’impact. Plusieurs Britanniques ont avoué qu’ils ne souhaitaient pas réellement que leur pays sorte de l’Union Européenne. Leur vote était uniquement le reflet de leur mécontentement et une expression de leur désaccord dans la politique du gouvernement de David Cameron.

Je suis choqué que nous ayons voté ‘Leave’. Je ne pensais pas que cela allait arriver. Je n’imaginais pas que mon vote allait être aussi important parce que je pensais qu’on allait juste rester (dans l’UE). La démission de David Cameron, ça m’a surpris.

A ainsi, expliqué un Anglais à la BBC.

Sur ITV, une Britannique a même déclaré qu’elle était prête à voter un retour dans l’Europe.

Si j’avais l’occasion de voter à nouveau, je choisirai le ‘remain’. Je suis vraiment déçue des votes, même si j’ai voté pour le ‘leave’. Ce matin, je me suis réveillée et la réalité m’a frappé de plein fouet.

Par conséquent les partisans du « remain » (que le Daily Mail a renommé les Bregretters) ne s’avouent pas vaincus puisqu’une pétition a été lancée sur Internet pour interpeller le Parlement britannique sur l’organisation d’un second référendum. Le nombre de signataires n’a cessé de grimper en flèche depuis sa mise en ligne et a dépassé le million de signatures ce samedi 25 juin.

petition brexit

Puisque les 100 000 signataires ont été atteints, et selon la loi de Grande-Bretagne, ce texte devra être soumis à un débat au Parlement.

Malgré tout, l’examen de cette pétition ne va pas engager de vote ou décision. Il ne remettra pas en question, non plus, le résultat du référendum.

Au delà de ces résultats très serrés, cette pétition révèle les profondes divisions au sein du Royaume-Uni. À la fois entre les jeunes et les plus vieux, entre l’Écosse, l’Irlande du Nord et Londres d’un côté et les périphéries des grandes villes et des campagnes de l’autre.

Nicola Sturgeon, la Premier Ministre d’Écosse a demandé ce samedi que des discussions se fassent dans les plus brefs délais avec Bruxelles afin d’envisager l’avenir dans l’Europe et « protéger sa place dans l’Union Européenne ».

Publié le dimanche 26 juin 2016 à 9:13, modifications lundi 19 mars 2018 à 15:44

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct