Actualité

Braquage à la hache au Ritz : Une partie du butin retrouvée

Cinq individus, dont certains armés, ont pénétré dans le Ritz pour un braquage. Trois d’entre eux ont été interpellés, deux autres sont toujours en fuite.

Le Ritz a subi les assauts d’un braquage spectaculaire mercredi 10 janvier, place Vendôme en plein cœur de Paris.

4 millions d’euros de bijoux volés

Vers 18h30, cinq hommes encagoulés ont pénétré dans le hall de l’hôtel de la place Vendôme, dans le Ier arrondissement de Paris. Armés de haches, ils ont brisé les vitrines derrière lesquelles des créations de joailliers et de maroquiniers étaient exposées. Ils ont alors raflé des bijoux et des montres hors de prix. Le montant des joyaux dérobés serait d’au moins 4 millions d’euros.

Pour s’enfuir, ils ont emprunté le même chemin qu’à l’aller, les couloirs jusqu’à l’entrée de service. Celle qui donne sur la rue Cambon.

On a entendu un gros bruit et beaucoup de raffut dans la rue. Des passants se sont réfugiés dans l’hôtel pour y trouver refuge. Nous ne savions pas ce qu’il se passait. On nous a dit qu’il y avait eu un braquage.

A détaillé à l’AFP un employé de l’hôtel.

Pendant le braquage, la police avait été alertée et s’est déployée en force vers le Ritz. Ainsi, les policiers sont entrés dans l’hôtel par l’arrière. Ils ont pu arrêter trois hommes avant qu’ils n’aient eu le temps de quitter la bâtisse. Pour les maîtriser, ils ont tiré sur eux à l’aide de pistolets électriques de type Taser.

Les trois suspects âgés d’une vingtaine d’années et déjà connus de la justice pour des braquages, ont été placés en garde à vue. Sur eux, les policiers n’ont pas trouvé de bijoux.

Leurs deux autres complices ont réussi à prendre la fuite avec le butin. Toutefois, l’un des braqueurs, celui qui a pris la fuite à moto, a été obligé d’abandonner un sac avec l’arrivée de la police. L’autre aurait disparu au volant d’une Renault Megane le long de la rue Saint-Honoré, ont rapporté des témoins.

Alors qu’aucune personne n’a été blessée, la Brigade de répression du banditisme (BRB) a été saisie de l’enquête. Le parquet de Paris a quant à lui ouvert une enquête en flagrance du chef de vol commis avec arme et en bande organisée, selon une source judiciaire.

Un quartier qui attire les braqueurs

Pourtant, depuis 2014, la sécurité du quartier a été renforcée. En effet, plusieurs bijouteries de luxe de la célèbre place, où se trouve également le ministère de la Justice, ont été victimes de braquages brutaux et risqués. En outre, la place Vendôme vient de vivre des heures difficiles avec cinq vols à main armée en moins de sept mois, tous en journée. Les préjudices oscilleraient entre 420.000 et deux millions d’euros.

En mai 2017, c’est rue de la Paix, à deux pas de la place Vendôme, qu’une bijouterie a été braquée par trois hommes armés de haches et d’une arme de poing. Ils sont repartis avec un butin de « plusieurs millions d’euros ».

Toutefois, le braquage le plus retentissant des dernières années dans Paris s’est déroulé dans le 8ème arrondissement. En effet, dans la nuit du 2 au 3 octobre 2016, la starlette américaine de télé-réalité, Kim Kardashian s’est fait braquer par cinq hommes dans une discrète résidence hôtelière de luxe. Deux des voleurs l’avaient menacée avec une arme sur la tempe, avant de la ligoter, de la bâillonner. Pendant qu’ils dérobaient la starlette, ils l’avaient enfermé dans la salle de bain. Les braqueurs avaient emporté notamment une bague évaluée à près de quatre millions d’euros. Au total, il s’agissait d’un braquage de neuf millions d’euros, le plus gros commis à l’encontre d’un particulier depuis vingt ans en France.

Publié le jeudi 11 janvier 2018 à 10:14, modifications jeudi 11 janvier 2018 à 9:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

2 Commentaires