Bosnie: Oric, le “défenseur de Srebrenica”, acquitté de crimes de guerre

L’ex-commandant des forces bosniaques de Srebrenica, Naser Oric, a été acquitté vendredi à Sarajevo, dans son procès pour des crimes de guerre contre des Serbes lors du conflit intercommunautaire de 1992-95.

Naser Oric et son frère d’armes Sabahudin Muhic “sont acquittés de l’accusation d’avoir commis pendant la guerre (…) des crimes contre les prisonniers”, a lu le juge Tihomir Lukes. Ls deux hommes étaient jugés pour l’assassinat en 1992 de trois militaires serbes capturés dans les environs de Srebrenica (est). Leur acquittement est définitif.

Modifié : 30 novembre 2018 13 h 12 min

Ce site utilise des cookies.