Actualité

Belgique : Le bourgmestre de Etterbeek ordonne l’arrestation de SDF pour les mettre à l’abri du froid

À Etterbeek, en Belgique, le bourgmestre a ordonné l’arrestation des SDF en raison du grand froid.

Pour soutenir les sans-abri en cette période de froid glacial, des élus franciliens ont choisi de dormir dans la rue. D’autres élus ont décidé de passer à la vitesse supérieure.

Déjà des sans-abris arrêtés

Ainsi, dimanche 25 février, Vincent De Wolf, le bourgmestre d’Etterbeek, commune de la région bruxelloise en Belgique, a décrété une ordonnance de police totalement inédite. En effet, selon une information du Huffington Post, celle-ci impose l’arrestation des sans domicile fixe qui refusent d’intégrer un hébergement d’hiver.

Si ces personnes ne veulent pas se protéger contre elles-mêmes, la police doit les persuader de les emmener pour se faire examiner par un médecin.

A expliqué Vincent De Wolf pour qui ne pas agir reviendrait à de la non assistance à personne en danger.

Il n’est pas question de limiter la liberté individuelle des personnes qui si elles le souhaitent peuvent dormir dehors. Mais pas au péril de leur vie.

A-t-il cependant précisé, en ajoutant qu’une dizaine de personnes ont déjà été arrêtées et mises à l’abri. Et la mesure ne sera levée que lorsque les températures remonteront.

La Ville dispose de quatre centres sur son territoire. Le bourgmestre en appelle à la solidarité des autres communes. En outre, Vincent De Wolf les a invité à ouvrir des places d’accueil, 80% de l’hébergement ayant cours sur le territoire la Ville de Bruxelles.

Sous l’impulsion de ce maire, d’autres communes belges se renseignent pour appliquer la même méthode. C’est le cas de Namur, près de Charleroi. Mais d’autres villes ont également demandé au maire la copie de son arrêté municipal pour s’en inspirer.

Publié le mardi 27 février 2018 à 16:22, modifications mardi 27 février 2018 à 14:44

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !