Actualité

Des bacheliers avec la mention Très Bien refusent la bourse au mérite de Laurent Wauquiez

Des lycéens qui ont obtenu la mention Très Bien au Bac 2017 ont refusé la prime de la région pour s’opposer à Laurent Wauquiez.

Cette année encore, la région Auvergne-Rhône-Alpes a renouvelé la bourse au mérite pour les bacheliers.

Mais cette fois, le président, Laurent Wauquiez, a cherché à aller plus loin et a souhaité récompenser non seulement les mentions mais aussi les parcours considérés comme « remarquables ».

Ainsi, persévérance scolaire face à la maladie ou un handicap, et engagement dans la vie de l’établissement seront donc pris en compte cette année.

Auvergne-Rhône-Alpes est la seule Région de France à ne pas imposer de critères de conditions de ressources ou de distinctions entre les filières générales, technologiques et professionnelles.

Peut-on lire sur le site de la Région.

Pourtant, un collectif de lycéens lyonnais a choisi de refuser cette bourse de 500€ promise aux bacheliers mention Très Bien par Laurent Wauquiez, le président de la région Auvergne Rhône-Alpes.

Une prime injuste

Alors pourquoi refuser une aide aussi conséquente ? Surtout lorsqu’on va rentrer dans le monde des études.

Dans une lettre ouverte publiée sur Rue89 Lyon, mardi 5 juillet, les lycéens du lycée Saint-Exupéry de Lyon ont souhaité marquer leur opposition à cette en dénonçant une baisse des subventions dans le secteur associatif.

En effet, cette prime avait bénéficié en 2016 à près de 99% des bacheliers concernés pour un coût total de trois millions d’euros, selon la région.

Une somme considérable qui n’est, selon eux, pas dépensée de la bonne manière.

Cette distribution de fonds publics se fait en parallèle d’un désengagement massif de la Région du secteur associatif. Qui se traduit par un recul des services publics d’intérêt général.

Explique la lettre des lycéens.

On est au courant de la politique de Wauquiez qui supprime beaucoup de subventions pour les associations.

A expliqué Emma, l’une des lycéennes.

En outre, les lycéens, bien qu’ils aient obtenu la meilleure mention au Bac 2017, trouve cette prime injuste.

Selon eux, ce n’est pas le travail fournit dans la dernière année de lycée qui doit juger du potentiel d’un jeune bachelier.

Cette prime, remise sans condition de revenu, est injuste. Ceux qui obtiennent la mention Très Bien, et nous en faisons partie, sont souvent issus de familles favorisées et n’ont pas besoin d’une telle somme.

A notamment souligné Emma, l’une des lycéennes.

Le travail, le sérieux et l’investissement d’un élève ne se mesurent pas seulement à son résultat.

Détaille la lettre ouverte.

Les bourses reversées à des associations

Cependant, les lycéens ne vont pas réellement refuser cette bourse.

En effet, les primes vont être offertes au réseau Rhône-Ain-Saône. Qui rassemble les MJC de l’Ain, du Rhône et de la métropole de Lyon.

On a choisi cette association parce que les MJC agissent aussi bien dans la culture que dans l’environnement et sont engagées dans l’éducation populaire.

Souligne Emma.

De plus, les néo-bacheliers appellent d’ailleurs les autres lycéens à faire le même geste.

Publié le jeudi 6 juillet 2017 à 13:03, modifications jeudi 6 juillet 2017 à 9:29

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !